› Société

Cameroun : un plaidoyer pour une majoration des taxes des produits du tabac

Les participants à l'atelier de renforcement des capacités sur les produits du tabac, tenu à Yaoundé
Porté par la Coalition camerounaise contre le tabac, il a été élaboré au cours d’un atelier de taxation et renforcement des capacités sur les produits du tabac et la lutte contre la chicha.

Pour réduire la consommation du tabac au Cameroun, il faut passer par une augmentation du prix de la taxe. Celle-ci représente  64,5%  du prix d’un bâton de cigarette. En deçà des prescriptions de la convention cadre de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui stipule qu’elle doit représenter 70% d’une tige de cigarette.

Au cours d’un atelier de renforcement des capacités sur les produits du tabac qui s’est déroulé le 28 juin 2021, la Coalition camerounaise contre le tabac a ainsi  élaboré un plaidoyer pour une  majoration des taxes sur ces marchandises. Ledit atelier visait aussi à échanger sur les mesures de lutte  contre la chicha.

Les travaux s’inscrivaient dans le cadre du projet dénommé : « contribuer à une amélioration des politiques publiques relatives au tabac pour la diminution du tabagisme en Afrique du l’Ouest et du centre ». Plusieurs recommandations ont été faites au cours de cet atelier notamment le conditionnement neutre des produits du tabac, l’intensification de la sensibilisation des dangers liés à la chicha dans les établissements de vente ; le versement d’une partie des taxes aux structures de lutte contre le tabac ; l’adoption d’une loi nationale pour mieux contrôler l’industrie du tabac ; la limitation des importations, l’instauration d’une taxe sur la santé…

L’atelier de taxation et renforcement des capacités sur les produits du tabac et la lutte contre la chicha a réuni toutes les parties prenantes notamment l’administration, la société civile, les hommes de médias et bien d’autres.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé