Sport › Football

Cameroun: 2 clubs du littoral sur 3 restent en élite one

Dans le littoral, Union et Astres se maintiennent. Caïman, seul, descend en élite two. Retour sur la saison des « nasaras kamakaïs »

La saison 2010-2011 du championnat de football élite one est désormais dans les archives. Sur les trois représentants de la région du littoral, deux se maintiennent et sont africains, à savoir Astres de Douala et Union sportive de Douala. Caïman, sans surprise, est relégué en élite two. Conséquence des différentes crises internes qui ont secoué l’équipe du canton Akwa.

La saison de l’Union de Douala
En début de saison, c’est une équipe de l’Union sportive de Douala qui fait la force, en enchaînant des victoires. Mais le club est freiné dans sa course par des défaites face aux concurrents directs tels coton sport de Garoua et Astres de Douala. A la phase aller comme au retour, les « nasaras kamakaïs » n’ont pas réussi par exemple, à s’imposer devant les « brésiliens de Bépanda », lors du derby régional. Engagée en coupe du Cameroun également, l’équipe du Président Faustin Domkeu voit aussi rouge. Elle se qualifie dans la douleur face à Cenadd en 32ème de finale, avant d’être éliminée lors des 16ème de finale par le petit poucet Sahel de Maroua, club de l’élite two. En championnat, deux autres matches sans succès la plonge dans une crise qui, au passage, emporte l’entraîneur Maurice Mpondo à huit journées de la fin du championnat. Désormais, il devient urgent pour l’équipe de trouver un nouvel entraîneur. Les dirigeants jetteront alors leur dévolu sur Jules Frédéric Nyongha, dont le curriculum vitae ne souffre d’aucune contestation. Il arrive au moment où l’équipe est classée 5ème au tableau et il doit, entre autres missions, qualifier le club pour les coupes africaines de football.

Union est africain
La venue de l’ancien entraîneur de l’équipe nationale de football sur le banc de touche de l’union redonne du sang neuf à l’équipe laissée par Maurice Mpondo, dorénavant entraîneur de la formation de chantier naval et industrie du Cameroun, club de l’élite two, et dont le principal financier n’est autre que le président de l’Union. Sur le terrain, Union aligne une série de quatre victoires d’affilée. Et malgré deux matchs nuls et une défaite contre les Astres dans cette phase retour du championnat, les « nasaras » conservent la 3ème place du classement, à l’issue d’une rude bataille contre des challengers comme Unisport de Bafang, également à la quête de cette place qualificative pour la coupe de la confédération africaine de football: coupe de la CAF. Malgré l’absence de titre sur le plan national, l’entraîneur Jules Frédéric Nyongha peut s’estimer heureux d’avoir réussi le pari de qualifier son équipe pour la Coupe de la CAF.

Union de Douala
journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé