› Société

Cameroun : 2000 Fcfa d’amende pour non-respect du port du masque

C’est ce que préconise le ministère de la Décentralisation aux communes pour faire appliquer cette mesure barrière contre le coronavirus.

Par message-porté signé du 13 mai 2020, le ministre de la Décentralisation et du Développement local instruit les préfets d’inviter les maires à prendre des mesures coercitives contre les contrevenants au port du masque

Le ministre Georges Elanga Obam demande de « prendre toutes les mesures jugées utiles à travers un arrêté municipal » en vue de sanctionner le non-respect du port du masque.

Il préconise une amende comprise 500  à 2000 Fcfa à payer par les contrevenants. Le montant de cette amende doit s’appuyer sur les dispositions de l’article 218 du Code général des collectivités territoriales décentralisées, ceci après délibération du conseil municipal.

Dans le département du Mfoundi, le préfet Jean Claude Tsila a décidé de passer à la phase de répression dès ce 14 mai.

Les forces de l’ordre vont être chargées de faire respecter les mesures barrières, dont le port obligatoire du masque et le respect de la distanciation sociale.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé