Eco et Business › Finance

Cameroun: 33 milliards de F de la Jica pour l’axe Yaoundé-Brazzaville

© Droits réservés

Une convention de prêt concessionnel y relative a été signée mardi avec l’Etat du Cameroun.

L’Agence japonaise de coopération internationale (Jica) vient d’accorder à l’Etat du Cameroun un prêt concessionnel d’une valeur de 33 milliards de Francs CFA pour la construction de la route ralliant Yaoundé à Brazzaville (capitale de la République du Congo). Mardi, 30 mai 2017, le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) a signé une convention y afférente. La partie japonaise était représentée à cette signature par son ambassadeur-résident Kunio Okamura.

Ces fonds devraient permettre le lancement de la deuxième phase des travaux de construction de cette route dont la partie camerounaise va de Ketta – Djoum –Mintom, d’un  linéaire total d’environ 503 kilomètres pour un financement estimé à 248,201 milliards Francs CFA. L’ouvrage de la première phase a été réceptionné en février 2017, il s’agit tronçon routier Djoum-Mintom (98 km).

La route Yaoundé-Brazzaville constitue un maillon important de la liaison inter-capitales entre les deux pays, mais aussi l’un des corridors de développement du Plan directeur consensuel des transports en Afrique centrale (PDCT-AC), long de 1624 kilomètres. Elle est financée par la Banque africaine de développement (120,830 milliards FCFA), l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA, 58,423 FCFA) et la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC, 19,915 FCFA) sous forme de prêts, les gouvernements congolais (39,424 FCFA) et camerounais (10,169) dans le cadre des contreparties nationales.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé