International › APA

Cameroun : 3ème campagne de distribution des moustiquaires contre le paludisme

Le gouvernement camerounais vient de lancer, par les régions de l’Est, du Littoral, de l’Ouest et du Sud, la 3ème campagne nationale de distribution de masse gratuite de près de 15 millions de moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (MILDA), a appris APA dimanche auprès des services compétents du ministère de la Santé publique.Ladite campagne, qui s’achève en septembre prochain par le Centre, le Nord-Ouest, le Sud-Ouest et une partie du Littoral, est organisée grâce au financement de l’État, du Fonds mondial pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme (FMSTP) et de l’Initiative du président des États-Unis contre le paludisme (PMI).

 Les deux premières campagnes, tenues entre 2001 et 2016, ont permis de distribuer 20,4 millions de MILDA, dont la possession par les ménages est passée de 65,6% à 76,6% entre 2013 et 2017, selon les estimations officielles.

 De même, s’agissant de leur taux d’utilisation, il est passé pendant la même période de 40,4% à 58,3%, pour une morbidité liée au paludisme en consultation qui est passée de 30,7% à 24,3% entre 2011 et 2017.

 Quant à la mortalité liée au paludisme, elle est passée de 18,4% à 12,8% pour la même période, avec toutefois une stagnation de la tendance à la baisse depuis 2016, due à une baisse de l’efficacité du principal moyen de lutte anti vectorielle qu’est la MILDA, qui devient moins efficace après 3 ans d’utilisation.

 Selon le gouvernement camerounais, le paludisme a été, en 2017, la cause de 24,3% de consultations dans les formations sanitaires, 31,8% de consultations chez les enfants de moins de 5 ans, 45% des hospitalisations et 12,8% des décès enregistrés dans les formations sanitaires, les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans étant les plus touchés par cette maladie.

 

 

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé