Société › Faits divers

Cameroun: 4 blessés après un accident causé par un arbre à Douala

La scène s’est passée hier lundi, 1er juin à Akwa

On n’a pas l’habitude d’assister à un tel scénario : En plein après-midi ce lundi, 1er juin, au lieu dit carrefour Tif à Akwa dans l’arrondissement de Douala Ier, un grand arbre se balance dans les airs avant de terminer sa chute sur le goudron, heureusement sans faire de victimes graves. Mais, les dégâts sont considérables. Une jeune femme, gérante de call box comme on qualifie communément la cabine de téléphonie mobile, peut remercier sa bonne étoile. Elle se trouvait en effet sous l’arbre au moment où celui-ci a perdu son équilibre, et elle a eu juste la présence d’esprit de prendre ses jambes à son cou lorsque celui-ci est finalement tombé. Plutôt dans la matinée, il y a eu des signes annonciateurs, car une branche s’est détachée de l’arbre selon le témoin qui s’en tire avec une légère blessure au front.

Dans sa chute, l’arbre a également blessé deux conducteurs de voitures, dont un qui conduisait une L200 immatriculée LT 0019 I avec un passager à son bord, et le conducteur de la 4X4 immatriculée LT 2733 U qui transportait deux femmes. Dans la foulée, le chauffeur d’une moto taxi communément appelée « bend skin », a été blessé au dos tout comme son client qui s’en tire avec une blessure au front. L’engin a subi aussi des dommages considérables. Appelés au secours, les sapeurs pompiers se sont immédiatement rendus sur le site de l’accident, afin de s’assurer qu’il n’y a pas eu effectivement de perte en vie humaine. Par mesure de sécurité, ils ont ordonné le tronçonnage de l’arbre en question. Ce qui a permis d’extraire les débris des engins qui se trouvaient encore sous l’arbre. Comme il fallait s’y attendre, l’incident a fortement perturbé la circulation, notamment sur l’axe ancien Dalip – carrefour Tif.
Est-ce que nos arbres sont solides?

Cet accident bien que n’ayant tué personne relance le débat de la solidité des arbres qu’on retrouve dans la cité économique. Il y a plusieurs mois, le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala, Fritz Ntoné Ntoné, a lancé l’opération de plantation de 10 000 arbres dans les différents arrondissements de Douala. L’objectif assez louable est celui d’embellir la cité, de la rendre plus belle, mais après ce qui s’est passé ce lundi, 1er juin, l’on se demande si des dispositions ont été réellement prises pour entretenir ces arbres. L’inquiétude est d’autant plus grande que la saison pluvieuse approche à grands pas, et l’on craint les dégâts qui pourraient alors être plus graves.

Image d’illustration

Philippe Revelli)/n

À LA UNE
Retour en haut