› Economie

Cameroun : 427 milliards de F CFA pour un nouveau terminal au Port de Douala

un nouveau terminal au Port de Douala
Port de Doula

Le directeur général du Port autonome de Douala (PAD), Cyrus Ngo’o, et l’administrateur général de la société anglaise KTH ont signé le 31 mars à Douala, une convention pour la construction, l’exploitation et la rénovation avant rétrocession au PAD, d’un nouveau terminal.

La construction d’un nouveau terminal d’exploitation de 427 milliards de F CFA et d’une superficie de 42 hectares a réuni le PAD et la société anglaise KTH hier à Douala.

 D’après les termes de la convention, le groupe KTH construira deux «terminaux mixtes vraquiers avec 900 mètres linéaires de quai sur la rive droite du fleuve Wouri du Port de Douala-Bonabéri». Le Port de Douala-Bonaberi dispose actuellement de 8 terminaux : à conteneurs, bois, fruitier, pêche, minéralier, marchandises diverses, industriel, pétrolier. Ajoutés à ces aires techniques, l’entreposage long séjour, le centre de répartition navale, et l’assistance navire.

La convention de type BOT (financement intégralement recherché par le promoteur sans aval ni caution du Port autonome de Douala), signée entre Cyrus Ngo’o et le partenaire, porte sur un projet qui « participe du vaste processus de transformation physique du combinat portuaire  de Douala-Bonabéri à travers la  rénovation, la modernisation et le développement  des capacités d’accueil et de manutention des marchandises».

Le nouveau terminal sera construit en deux phases. La première phase prévoit 450 ml de quai ; des silos de capacité cumulée de 30 000 tonnes, une route et un chemin de fer, une station de pesage, un atelier de maintenance ; un bâtiment administratif R+3 de 200 m² ; une station de fourniture d’électricité ; un système de lutte contre les incendies ; un parking équipé ; trois magasins de 2000, 3000 et 10 500 m² ; une aire de stockage, etc.

Quant à la seconde phase, il y aura un quai de 450 ml ; des silos de capacité cumulée de 30 000 tonnes (suite phase I) ; une route et un chemin de fer (suite phase I) ; une station de pesage (suite phase I) ; un atelier de maintenance (suite phase I) ; un bâtiment administratif R+3 de 200 m² ; une station de fourniture d’électricité ; l’extension du système de lutte contre les incendies ; l’extension du parking équipé ; la construction de magasins additionnels : l’agrandissement de l’aire de stockage ; entre autres.

 


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé