Politique › Sécurité

Cameroun: 46 personnes libérées ainsi que 130 têtes de bétail en deux ans de lutte contre les preneurs d’otages dans le septentrion

© RFI

Bilan à mettre à l’actif des bataillons d’intervention rapide déployés dans les trois régions du septentrion et à l’Est

 

Les quatre bataillons d’intervention rapide (BIR) déployés dans l’Adamaoua, au Nord, à l’Extrême-Nord et à l’Est pour lutter contre le phénomène des preneurs d’otages et le grand banditisme ont permis de libérer 46 otages et récupérer 130 têtes de bétail ces deux dernières années, renseigne le bilan public à ce mois de novembre des BIR.

Les BIR déployés dans le septentrion et à l’Est ont également récupéré sur la même période 36 armes de guerre et 228 munitions. Ils ont en outre interpellé 13 suspects et tué 15 présumés malfrats dans des combats.

Pour sécuriser davantage la frontière séparant le Cameroun de la Centrafrique des incursions des groupes armés basés en RCA, le BIR a inauguré ce mois de novembre trois nouveaux postes opérationnels dans l’Adamaoua, notamment à Gbatoua-Godolé, Nyamba et Ngaoui.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé