Politique › Sécurité

Cameroun : 50 millions de FCFA exigés pour libérer cinq délégués départementaux de ministères kidnappés dans le Sud-Ouest

Cameroun : 50 millions de FCFA exigés pour libérer cinq délégués départementaux de ministères kidnappés dans le Sud-Ouest
© Droits réservés

Enlevés le 15 juin dernier, ils ont été séparés et conduits vers des lieux tenus secrets. Les forces de défense et de sécurité s’emploient à les retrouver.

Il s’agit des délégués des ministères de l’Eau et de l’Énergie ;  de l’Économie, de la Planification de l’Aménagement du territoire; du Cadastre et des Affaires foncières ; de l’Habitat et du Développement urbain; et des Petites et moyennes entreprises, de l’Économie sociale et de l’Artisanat. Kidnappé avec eux également, le divisionnaire des impôts du Ndian.

Ils ont été happés dans l’arrondissement d’Ekondo Titi, lors de la visite d’un site censé abriter des installations d’Enéo, le distributeur de l’énergie électrique. Des contacts établis avec quelques-uns ont permis de se rendre compte que le groupe a été dispersé à deux endroits toujours inconnus. Le préfet du département du Ndian, Lawrence Forwang, indique que les ravisseurs demandent des rançons de 28 à 32 millions de FCFA pour leur libération.

La veille de leur enlèvement, deux policiers et deux gendarmes ont été tués dans le village Otu près de la frontière avec le Nigéria. « Lundi, une patrouille composée d’éléments de la police et de la gendarmerie est tombée dans une embuscade tendue par des terroristes sécessionnistes dans la localité d’Otu, près de la frontière nigériane », a indiqué au téléphone, mercredi, à l’Agence Anadolu, le gouverneur de la région du Sud-Ouest, Okalia Bernard.

La région du Sud-Ouest a ainsi fait parler d’elle cette semaine en termes de drames divers. Dans le contexte de la crise socio-politique qui agite les deux régions anglophones depuis 20216 avec de milliers de morts et de déplacés internes et externes.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé