› Eco et Business

Cameroun : 52 milliards de F de la Banque islamique de développement pour soutenir la filière riz

L’accord entre les deux parties a eu lieu en marge de la 47ème réunion annuelle du Conseil des Gouverneurs du groupe de la Banque Islamique de développement (BID) qui s’est tenue du 1er au 04 juin 2022 à Charm El Cheikh (Egypte), sous le thème « Au-delà du rétablissement, garantir la résilience et la durabilité ».  

La Banque Islamique de Développement a approuvé un financement de 79,44 millions d’euros soit environ 52 milliards de FCFA destiné au Programme de Développement de la chaîne de valeurs du riz.

Cette enveloppe sur vient alors que, les récentes réflexions sur le riz (2019) présentent une filière dont le déficit de la balance commerciale en 2017 se situe à près de 184 milliards de F CFA, soit une importation en volume de 628.400 tonnes de riz blanc. Ce déficit a dépassé la barre de 135 milliards de F CF depuis 2010.

Selon le ministère de l’Economie, la délégation camerounaise a également obtenu des hautes autorités de la BID, le soutien à la mise en œuvre du Plan présidentiel de reconstruction des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Il en est de même de la deuxième phase du Projet d’appui à la scolarisation des zones d’éducation prioritaire ; projet pour lequel les autorités de la BID et de la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA) ont marqué leur intérêt au regard des enjeux.

« Dans la même foulée, Afriland First Bank et l’ICD (organe spécialisé du Groupe de la BID), ont procédé à la signature d’une convention d’ouverture d’une ligne de crédit de 40 millions d’euros soit 26 milliards de FCFA, pour soutenir les PME camerounaises et de ce fait, accompagner la relance économique post-covid », souligne le Minepat.

A cette occasion, Alamine Ousmane MEY, a présenté la politique d’import-substitution actuellement promue par le gouvernement, en insistant sur la production et la transformation pour garantir une meilleure résilience du pays.

De même, la délégation camerounaise a participé au Forum organisé en faveur du secteur privé. Ce forum mettait en évidence les initiatives et solutions du Groupe de la BID dans les pays membres sur les fronts de l’investissement, le commerce et les assurances.

Il s’est agi d’une plateforme de réseautage des relations d’affaires et des partenariats où les participants ont partagé leurs expériences, tout en explorant les opportunités d’investissement et de commerce offertes par les pays membres de la BID. Ledit forum a aussi mis en relation les communautés d’affaires des pays membres, à travers des réunions parallèles B2B et B2G.

La performance du portefeuille de la coopération entre le Cameroun et la BID, à ce jour, affiche 18 projets actifs pour une enveloppe globale estimée de 914,751 millions de dollars soit 521 milliards de FCFA. Les échanges entre le Minepat et le directeur général d’ITFC ont permis de passer en revue la coopération entre le Cameroun et cette institution spécialisée de la BID (qui finance les programmes d’importation des produits pétroliers de la Sonara et la campagne agricole de la Sotecoton).

En rappel, la 47ème réunion annuelle du Conseil des Gouverneurs du Groupe de la BID avait pour objectif d’adopter les rapports d’activités 2021-2022 de la BID et de ses organes spécialisés. Elle a permis à la délégation camerounaise d’exposer les nouvelles orientations stratégiques de développement économique du pays.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé