› Politique

Cameroun : 56è fête de la jeunesse, des innovations annoncées

Le défilé civil durera 45 minutes au boulevard du 20 mai le 20 mai 2022
Défilé civil au Cameroun

Les festivités autour du 11 février 2022 seront marquées par des nouveautés telles que la mise en œuvre des conseils municipaux jeunes et la création d’une chambre des sénateurs juniors.

A un mois de la célébration de la 56è édition de la fête de la jeunesse au Cameroun, le ministère de la Jeunesse et de l’Education civique (Minjec) accélère les préparatifs. Au cours de la deuxième réunion préparatoire à cet événement tenue le 11 janvier à Yaoundé, Mounouna Foutsou et ses collaborateurs ont dévoilé la panoplie des innovations liées à la célébration.

D’abord, ces nouveautés sont d’ordre pratique. Elles concernent à cet effet la parade du 11 février dans l’hypothèse où le défilé est autorisé. Ainsi, pour cette édition, le nombre de carrés des défilants est en réduction, passant de 144 à 49. Le nombre de personnes aussi sera de 49 au lieu de 121 comme par le passé.

Ensuite, le ministre envisage lancer le projet national d’éducation civique de réarmement moral (Pronec-Reamorce). Cette initiative vise à lutter contre l’incivisme dans tous les secteurs de la vie. Pour sa mise en œuvre, l’option des « Aprèm-jeun » a été retenue pour les jeunes. Elle servira de plateforme d’échange entre les jeunes et les responsables du Minjec autour des thématiques variées. Il s’agit de l’éducation civique, le volontariat, la vie associative, l’innovation, l’insertion socio-économique, etc.

Enfin, sur le plan de la représentation au sein des institutions républicaines, le Minjec entend opérationnaliser les Conseils municipaux jeunes en 2022. De plus, Mounouna Foutsou veut parachever la mise sur pied du Parlement junior. Le ministre envisage la création d’une chambre des sénateurs juniors. Ce projet fera du Parlement jeune le reflet du pouvoir législatif, selon la configuration constitutionnelle.

Par ailleurs, les chants patriotiques retenus ont été dévoilés au cours de la rencontre, les messages et les cadences aussi. Les élèves du secondaire et les étudiants prendront part au défilé. Cependant, au regard de la persistance de la pandémie à coronavirus, l’incertitude plane sur la tenue ou non du défilé. Et dans la première hypothèse, la participation des élèves du primaire et de la maternelle est en étude.

 


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé