Société › Société

Cameroun: A la découverte d’Enviro-Protect

Le Président de cette ONG, Jean-Baptiste Tandjeu s’est confié à JDC

Enviro-Protect est une organisation non gouvernementale de droit camerounais, créée le 27 Juillet 1990 et légalisée le 29 Janvier 1991. Ses objectifs sont entre autres de Sensibiliser les individus et les groupes sociaux sur le rapport entre l’environnement et le développement, aider les individus et les groupes sociaux à la résolution des problèmes d’environnement et de développement, Coopérer activement dans un double but d’échange d’expériences et d’entraide avec les autres organisations nationales ou internationales poursuivant les mêmes objectifs. A l’heure où on parle de réchauffement climatique, développement durable, journalducameroun est allé à la rencontre de cette organisation pour comprendre quels rôles elle pouvait jouer au Cameroun.

[Quelle évaluation faites-vous de la lutte pour la preservation de la planète au niveau camerounais?]
Sur le plan politique, il y a une prise de conscience au niveau le plus élevé de l’Etat. Exemple : création récente d’un observatoire sur les changements climatiques par le président de la république. D’autres part, l’Etat a crée un département ministériel (en l’occurrence le MINEP) qui est une structure chargée de la mise en uvre de la politique gouvernemental en la matière
De même, le gouvernement camerounais a ratifié de nombreuses conventions et protocoles relatifs aux changements climatiques.Toutefois, on constate une dégradation accélérée des ressources en eau, du sol et du couvert Végétal. Ceci traduit la faiblesse du niveau de réalisation des actions concrètes visant à inverser la tendance. Il y a beaucoup de chemin à faire tant au niveau de la recherche scientifique, des structures de vulgarisation, de la société civile que des communautés en milieu rural et urbain

Quels sont les domaines d’intervention de votre ONG?
Nous intervenons dans les domaines relatifs à la Gestion du terroir et de la biodiversité, la Mobilisation et gestion de l’eau, le Renforcement des capacités des groupes cibles la Lutte contre les IST/VIH/SIDA et le paludisme la Protection de l’environnement routier. Et il faut dire que les problématiques de l’environnement sont à la une des actualités au Cameroun comme dans les autres pays.D’abord au niveau du principe, le Cameroun fait partie d’un ensemble qu’on appelle planète, de ce fait, les problématiques environnementales mondiales, au delà des spécificités liées à chaque pays ou à chaque région, sont des questions ou des interpellations globales, et le Cameroun ne saurait se démarquer ou encore se placer en marge de ces problématiques environnementales.De manière plus spécifique, qu’il s’agisse des changements climatiques, de la désertification, de la déforestation ou même des questions de développement, ces différents aspects des problématiques environnementales sont abordés à différents niveaux d’organisations (Etat, ONG, Associations et sociétés civiles….)

Sur quoi reposent les produits offerts par votre structure?
Ces produits reposent sur la gestion durable des ressources naturelles, le renforcement des capacités des groupes cibles et l’amélioration de leurs conditions de vie à travers la lutte contre la pauvreté.

Votre ONG informe t-elle les Camerounais?
Oui, j’en veux pour preuve diverses actions menées au niveau étatique, au niveau de la société civile. Il y a des débats initiés par divers organes de presse : radio, télévision. Il y a également des ateliers organisés par les ONG, les services étatiques, certaines embrassades telles que celle des Etats-Unis qui, le 4 Juin 20089 a organisé un atelier portant sur les changements au Cameroun. Le ministère de l’environnement et de la protection de la nature a lancé à Douala une semaine mondiale de l’environnement. Dans le cas spécifique d’Enviro-protect, certains volets des projets et même certains projets conduits actuellement visent essentiellement l’éducation environnementale. Il s’agit par exemple du volet protection de l’environnement routier dans le cadre du projet Fastrac (Fascilitation du Transport en Afrique Centrale), mais surtout du projet halte à la dégradation de la biodiversité au Cameroun (avec pour public cible, la jeunesse scolaire et universitaire et les collectivités territoriales décentralisées)

[Recevez vous des soutiens? Notamment du gouvernement?]
Certains projets réalisés par Enviro-Protect sont des initiatives gouvernementales qui utilisent les organisations de la société civile pour leur mise en uvre. C’est le cas avec le Programme national de développement participatif (PNDP) dans l’accompagnement des communes et communautés locales et les actions de sensibilisation pour les routes rurales avec le MINTP… Par ailleurs, Le gouvernement a souvent recours à l’expertise d’Enviro-Protect (fruit de longues années d’expérience acquise dans le domaine du développement durable et autres). Ainsi, Enviro-Protect a participé à la réalisation de la stratégie et plan national de gestion de la Biodiversité. Elle travaille en ce moment avec la communauté urbaine de Douala





G. Nicolet / Bios)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut