› Société

Cameroun : à la frontière sud, l’armée retrocède des tentes modulables pour fluidifier les échanges

Ces tentes géantes vont regrouper tous les services du processus de franchissement de la frontière.
Ces structures vont regrouper tous les services qui entrent dans le contrôle dans cette partie de la frontière avec le Gabon et la Guinée équatoriale.

Aménagées sur 22 mètres sur 11, les tentes modulables ont été aménagées à Abang Minko et à Kye-Ossi, deux villes frontalières dans la région du Sud Cameroun. Ces structures modulables vont permettre d’accueillir des services de base aux frontières, à savoir, la Douane, la police, la gendarmerie et de l’administration en charge du contrôle phytosanitaire.

Construites par le Génie militaire, ces tentes géantes ont été remises à l’administration, le jeudi 15 avril, au cours d’une cérémonie présidée par le préfet de la Vallée du Ntem, Bouba Haman, et le Général de brigade Simon Ezo’o, Commandant de la Région militaire interarmées  numéro un.

Le but de ces structures modulables est de limiter les conflits avec les populations et les opérateurs économiques en organisant le processus de franchissement à la frontière.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé