Sport › Football

Cameroun : à quoi pourrait ressembler les Lions indomptables dans le futur

DICKA-WOOH-EBOSSE-TCHATO

Le Mondial qatari n’est plus qu’un mauvais souvenir, et l’équipe du Cameroun a déjà les yeux tournés vers ses prochains objectifs, la Can en Côte d‘ivoire en 2024 et le Mondial de 2026.

Au vu du vivier de jeunes talents dont elle dispose, l’équipe fanion du Cameroun peut déjà rêver d’un futur doré. Focus sur ces jeunes talents de moins de 24 ans qui devraient incarner les Lions de demain. Portée par son duo d’attaque Choupo Moting-Vincent Aboubakar, impressionnant, mais vieillissant, l’équipe du Cameroun du manager-sélectionneur Rigobert Song est passée à deux doigts de réussir son pari : se qualifier pour le second tour de la Coupe du monde 2022.

Finalement, le sort – et la Suisse- en ont décidé autrement, mais qu’importe, les Lions ont confirmé la dynamique positive entraperçue lors de la Can à domicile et pendant le barrage retour face à l’Algérie. Et force est de constater que les dirigeants du football camerounais ont toutes les raisons d’être optimistes, puisqu’une nouvelle génération, jeune, mais surtout incroyablement talentueuse, pointe déjà le bout de son nez et s’affirme à vitesse grand V au plus haut niveau.

KOUMATIO-EBIMBE-EKITIKE-BOEY

Tricherie sur les âges

Au point de pouvoir imaginer une équipe du Cameroun de rêve pour les prochaines années, constituée uniquement de joueurs de moins de 27 ans, en ce moment. Pour cela, il faut subtilement écarter tous ceux qui ont triché sur leurs âges.

Le premier constat, évident, est que le Cameroun dispose d’une incroyable puissance de feu, avec plusieurs des meilleurs grands espoirs de la planète football. Cette semaine, la Premier League a redécouvert Bryan Mbeumo (23 ans), buteur face à Liverpool et élu Homme du match. Si au Qatar, l’attaquant de Brentford n’a pas réussi un grand mondial, il a emmagasiné de l’expérience qui devrait l’aider dans le futur.

Mais, le joueur de Brentford n’est pas seul, car le Franco-camerounais Hugo Ekitiké (21 ans) buteur lors de la défaite du PSG à Lens (1-3), barré par la rude concurrence chez les Bleus, gagnerait à choisir les Lions indomptables, pour donner une orientation internationale à sa carrière.

Tout comme Brandon Soppy, 21 ans. Son nom ne vous dit peut-être rien, mais le jeune ailier de l’Atalanta Bergame est très prometteur. Titulaire avec son club en Série A, il est capable de jouer sur les deux ailes avec un égal rendement. Les autorités en charge du football camerounais devraient se pencher sur ce dossier afin de persuader ce Franco-camerounais de choisir les Lions. Gérôme Ngom, 24 ans, de Colombe du Dja-et-Lobo, grâce à ses qualités de débordement et de centreur, peut également être d’un bon atout à l’aile droite.

Et pour accompagner cet ailier ou piston talentueux, il ne manquerait qu’un buteur pour offrir aux Lions une attaque de feu. Un avant-centre qui pourrait être Daniel Namasso (21 ans), qui montre au Fc Porto, chaque fois qu’il est aligné avec l’équipe première, que l’avenir l’appartient.

Le dossier de changement de nationalité sportive de l’anglo-camerounais a déjà été bouclé au niveau de la Fifa, en faveur des Lions indomptables. Par ailleurs, Franck Etouga, 21 ans, l’attaquant de l’Al Masry, en Égypte, après une saison prolifique au Ghana, a des raisons de rêver des Lions.

Qui pour accompagner Olivier Ntcham?

Dans l’entrejeu, l’équipe du Cameroun du futur devrait s’articuler autour d’Olivier Ntcham, vite devenu incontournable. Le milieu de Swansea de 26 ans pourrait être épaulé par plusieurs pépites de Ligue1, dont Lucien Agoumé, qui continue d’apprendre à Troyes, alors qu’il appartient à l’Inter Milan. Un autre Franco-camerounais Eric Junior Dina Ebimbé (22 ans) a lui aussi toutes les cartes en main pour rêver des Lions. Le relayeur de l’Eintrach Francfort peut profiter de sa venue chez les Lions pour prendre une nouvelle dimension.

Mais ces trois hommes devront faire avec une concurrence féroce : Carlos Baleba, 19 ans. L’ancien pensionnaire de l’Ecole de football des Brasseries du Cameroun, camerounais pure souche, progresse à grande vitesse à Lille. Grâce à son excellent pied gauche, il est étincelant chaque fois quand il fait son entrée en jeu.

NAMASSO-ETOUGA-SOPPY-SIMON

Embouteillage en défense centrale

Très fourni offensivement, le vivier camerounais l’est tout autant en défense centrale. Du haut de ses 21 ans, Christopher Wooh, devenu titulaire à Rennes, au fur de sa performance face au Brésil, est considéré comme un futur cadre incontournable par Rigobert Song. Enzo Ebossé, lui, a profité de circonstances favorables pour faire son trou au meilleur moment, pendant la Coupe du monde. Il peut, comme à Udinese, jouer également comme latéral gauche.

Mais derrière eux, plusieurs hommes prennent leur mal en patience, comme Harold Moukoudi (25 ans), de l’AEK Athène ; Evan Ndicka (23 ans) de l’Eintracht Francfort, ou Billy Koumatio (20 ans) de l’Austria Vienne, mais qui appartient à Liverpool. Ces deux derniers qui rêvent des Bleus, gagneraient à prendre une décision forte pour leur futur en choisissant les Lions. Sinon, à force de perdre le temps, ils pourront être devancés par des talents façonnés en Ligue 1, et qui ont déjà fait preuve d’un certain talent, Jean Charles Castelletto, 26 ans, de Nantes et Oumar Gonzalez, 24 ans, d’Ajaccio.

En revanche, et comme c’est le cas depuis plusieurs années, les couloirs défensifs sont bien moins embouteillés. En grande forme cette saison, avec Galatasaray, Sacha Boey, 22 ans, fait figure de grand favori pour concurrencer Fai Collins (30 ans) à l’avenir. Il y a aussi Enzo Tchato qui progresse vite à Montpellier. Tout comme le jeune Gaël Kuberti Nseké, 17 ans, titulaire mercredi dernier à Lyon, lors de la défaite face à Brest.

Côté gauche, n’enterrons pas vite Nouhou Tolo, 25 ans ! Il peut se targuer d’avoir été toujours performant avec les Lions. Mais si le Cameroun parvient à convaincre les défenseurs centraux Franco-camerounais, Evan Ndicka ou Billy Koumatio, il sera face à une rude concurrence avec Enzo Ebosse. Kevin Kebin Biakolo, 18 ans, qui a déjà joué 10 matchs avec Toulouse cette saison est aussi un talent à suivre.

Enfin, dans les buts, les blessures nées de l’affaire André Onana vont prendre beaucoup de temps ou à jamais pour se cicatriser. Une situation que va naturellement profiter Devis Epassy. Mais, il va très vite voit arriver dans son rétroviseur des portiers pétris de talent, comme Simon Ngapandouetnbu, 19 ans, de l’Olympique de Marseille, Patrick Kibiyen, 24 ans, de Bamboutos de Mbouda, Marcelin Mbahbi, 22 ans, de Gazelle de Garoua ou Fabrice Ondoa, 27 ans, le champion d’Afrique 2017 dont certains nostalgies ne cessent de réclamer. Autant dire qu’à tous les postes, l’équipe du Cameroun est armée pour briller dans les prochaines années !


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top