› Eco et Business

Cameroun: Accords de 93 milliards de Francs CFA avec la BAD et la BADEA

L’éclairage du communiqué du ministre de l’économie Louis Paul Motaze

Le Ministre de l’économie de la planification et de l’aménagement du territoire Louis Paul Motazé a procédé à la signature de trois accords de prêts avec la Banque africaine développement(BAD) et la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) pour une enveloppe globale de 93 milliards de francs CFA. C’était en marge des assemblées annuelles de la banque Africaine de développement tenues à Dakar au Sénégal les 13 et 14 mai 2009.Les accords de prêts signés par le ministre camerounais avec ces institutions bancaires portent sur un financement d’un montant de 40 millions d’Unités de Compte(UC) soit renviron28 milliards de Francs CFA par le groupe de la BAD, via le fond Africain de Développement pour la réalisation du projet d’amélioration des conditions sanitaires et de la qualité de vie des populations de 19 communes au Cameroun à travers la réhabilitation et l’extension des réseaux d’adduction d’eau potable, l’assainissement des milieux publics à travers la construction des latrines, le ramassage , l’évacuation et le stockage des déchets solides, le renforcement des capacités des responsables de structures de gestion du projet, Un financement partiel du programme de facilitation du transport sur le corridor Bamenda-Enugu pour un montant de 90,390 millions d’Unités de Compte(UC) soit environ 62 milliards de FCA : l’aménagement et ou le renforcement des routes du corridor, l’aménagement d’infrastructures socio économique connexes, des actions et mesures de facilitation du transport et du transit la gestion et le suivi de l’exécution du programme.

L’accord de prêt d’un montant de 6 millions de dollars US soit environ 3 milliards de FCFA signé avec la BADEA devra servir au financement partiel du projet du chantier Naval de Limbé.IL s’agira donc de renforcer les capacités d’accueil du Chantier Naval et industriel du Cameroun pour lui permettre de se conformer aux normes de la demande locale, régionale et internationale en matière de réparation des navires des plates formes pétrolières ainsi que les services d’ingénierie off shore. Le ministre Camerounais de l’économie de la planification et de l’aménagement du territoire Louis Paul Motazé a fait savoir à ses interlocuteurs que la crédibilité du Cameroun ne souffre d’aucune contestation au niveau des institutions financières, les bailleurs de Fonds. Le ministre Camerounais a saisi cette occasion pour exprimer à la Communauté des bailleurs de fonds toute la gratitude du gouvernement camerounais pour la spontanéité avec laquelle ils se sont manifestés afin d’apporter leur soutien à la réalisation de ces importants projets qui font partie du programme des grandes ambitions du président de la république, Paul Biya. Le soutien de la Banque Africaine de Développement et de la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique, va sans doute apporter une plus value dans les secteurs de l’eau de l’assainissement et du transport au Cameroun.


www.beac.int)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut