Sport › Football

Cameroun: Adieux émouvants de Patrick Mboma lors de son jubilé

Pendant trois jours, les amis de l’ancienne gloire des Lions ont offert des spectacles riches à l’hôtel de ville, au stade Ahmadou Ahidjo et au Palais des Sports

Patrick Mboma, seul au rond central du stade Ahmadou Ahidjo, remerciant ses invités et tout le peuple camerounais «pour ses moments inoubliables», l’image restera à jamais gravée dans les mémoires. Magic Mboma souhaitait pour sa dernière sortie une « fête grandiose », ses copains lui ont offert un hommage mérité, à l’image de l’immense footballeur qu’il a été (57 sélections et 33 buts avec l’équipe du Cameroun, avec à la clé deux Can et une médaille d’or olympique). Le public qui a bravé la fine pluie qui s’est abattue dans la capitale camerounaise ce samedi, n’a pas boudé son plaisir. Une équipe composée des ex-coéquipiers de Patrick Mboma en sélection et une autre constituée de ses amis ont livré un match de gala de belle facture. Au moment de la tournée d’adieu sur la piste détrempée, les 15 000 fans ont réservé un standing ovation à Patrick Mboma, visiblement très ému. Sur la piste d’athlétisme, « l’Homme du jour », en petites foulées, les mains levées vers le ciel, et une couronne autour du cou, a effectué un dernier tour d’honneur, poursuivi par une meute de journalistes, cameramen, photographes et ramasseurs de balles. Avant ça, la qualité des invités a rehaussé ce match de gala. Le plus illustre d’entre eux Georges Weah, l’unique football africain ballon France-football, jusqu’ici, s’est souvenu de ses beaux moments passés dans ce stade (1987-1988) avec le Tonnerre de Yaoundé pour répéter quelques gestes techniques de grande classe. D’ailleurs tous les amis parisiens de Patrick Mboma : Bernard Lama, Antoine Kombouaré, Alain Roche, Oumar Dieng, Amara Simba, malgré l’embonpoint et le poids de l’âge ont livré un match sérieux. Une partie ordinaire pour un temps de jeu extraordinaire de 70 minutes, (35 mn X 2) dont le résultat de 5-1, en faveur des Amis de Mboma, restera anecdotique.

Le Franco-guinée Amara Simba « le roi de la bicyclette » a ouvert le score de la partie, d’une belle reprise de volée. Quatre minutes plus tard, Kevin Mboma, qui venait de remplacer sur l’aire de jeu son géniteur, a, sur une splendide frappe de balle, confirmé l’adage selon lequel «bon sang ne saurait mentir», en trouvant la lucarne d’Alioum Boukar. En deuxième mi-temps, alors que Mboma a changé de maillot, pour jouer désormais au côté de Georges Weah, son mentor au PSG, il va inscrire son nom au marquoir. Après plusieurs tentatives, le héros du jour, grâce à une belle frappe enroulée, va faire saliver ses nombreux fans qui en demandaient. « La fête n’aurait pas été aussi belle si Mboma était resté sans scorer » entent-on çà et là. Dans la foulée de ce but de Mboma, Achille Webo a réduit la marque de la tête (1-3). Weah va ensuite offrir le quatrième but à Christian Gavelle. Un journaliste, ami de Magic Mboma. Au terme d’une partie bien maitrisée par les anciens Lions, le réalisme sera plutôt du côté des amis de Mboma. Vers la fin de la partie, bien servi par Robert Pirès, Amara Simba a alourdi le score à 5-1.

La veille de ce match d’adieu, Patrick Mboma et ses amis se sont retrouvés dans un des salons de l’hôtel Hilton, pour une conférence de presse. Lors de la présentation de ce jubilé, au cours du jeu des questions/réponses, tous ont loué les qualités sportives et humaines de Mboma, qui est passé par Châteauroux Psg, Metz, Cagliari, Parme, Gamba Osaka (Japon), Sunderland, Al-Ittihad (Libye). Pendant trois jours, du 24 au 26 mai, les cérémonies d’hommage à l’endroit du meilleur joueur africain 2000 ont drainé une immense foule sur les différents sites de l’évènement. Sur l’esplanade de l’hôtel de ville de Yaoundé, une exposition gastronomique, des arts, de la musique et de la mode a été organisée au village du jubilé avec le concours des artistes et couturiers Imane Ayissi du Cameroun et Gilles Touré de la Côte d’Ivoire. Dans la soirée de samedi, un concert de musique au Palais des Sports, animé par les artistes de renom (X Maleya, Annie Anzouer, Sergio Paulo, Dora Decca, Henri Njoh et Petit Pays) a quant à lui été précédé d’un grand carnaval culturel au stade Ahmadou Ahidjo.

Quelques invités du jubilé (Photo d’avant match)
Journalducameroun.com)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé