› Opinions

Cameroun – affaire des élections volées aux USA : un universitaire moque la démocratie américaine

Professeur Lucien Ayissi,, professeur au département des Lettres et Sciences Humaines de l'Université de Yaoundé

Mercredi soir, des manifestants pro Donald Trump ont pris d’assaut le Capitole américain, ce qui a provoqué la suspension d’urgence d’une session du Congrès destinée à certifier la victoire de Joe Biden à la présidentielle. Une scène souvent observée dans des pays considérés comme en phase d’apprentissage de la démocratie. Le attise la stupéfaction de plusieurs autres ressortissants du monde, dont le professeur titulaire de philosophie Lucien Ayissi, enseignant à l’Université de Yaoundé 1 au Cameroun. Il y a consacré la tribune (Ci-dessous) dénommée : « l’Invasion du Capitole ou le symptôme du déclin des USA« .

L’Invasion du Capitole ou le symptôme du déclin des USA

« L’invasion de la maison du peuple américain, non pas par des vagues de criquets migrateurs prêts à doter les archives de cette prestigieuse institution d’un intérêt alimentaire, mais plutôt par une horde de trumpistes hargneux et très remontés contre les prétendus voleurs de la victoire de leur champion a surpris tous ceux qui prenaient jusque-là les Etats-Unis d’Amérique pour le modèle de démocratie sur lequel tous les autres pays doivent se référer et se régler pour le bien de leur gouvernance.

C’est fort de cette belle légende politique dont les Etats-Unis d’Amérique se sont toujours bien drapés, qu’ils s’autorisent à se constituer directeurs de la conscience globale et à s’arroger le droit de régenter le monde comme il leur plaît. Ce qui s’est passé hier au Capitole, probablement loin de la roche tarpéienne, permet de douter que le modèle américain soit tout à fait différent des références politiques à la face desquelles il s’est toujours présenté comme le paradigme absolu. Le thème de la victoire volée est une topique dont Monsieur Donald Trump a consacré l’universalité en devenant le disciple de beaucoup de candidats malheureux à l’élection présidentielle organisée dans tel ou tel « pays de merde ».

Que les Etats-Unis d’Amérique se fassent aujourd’hui politiquement morigéner, à l’instar des Républiques bananières par la plupart des autres pays du monde, personne ne pouvait l’imaginer. Que l’arrogance jupitérienne avec laquelle ils règnent sur notre planète fasse subitement place nette à la honte et à I ‘humiliation n’est rien d’autre que le symptôme du déclin de cet empire. A cette occasion, nous devons nous rappeler, à la suite de

Jean-Baptiste Duroselle, un célèbre historien français, que tout empire est nécessairement condamné à périr. »

Prof. Lucien AYISSI

Université de Yaoundé 1-Cameroun

 


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé