› Société

Cameroun – Affaire du trafic d’organes : le réconfort du Minsanté à la famille d’Hilaire Ayissi

Le ministre de Santé u domicile familiale d'Hilaire Ayissi
Malachie Manaouda s’est rendu le 29 septembre 2021 au domicile familial du jeune Hilaire Ayissi décédé à l’Hôpital Central de Yaoundé dans des conditions troubles.
« Vous n’êtes pas seuls, je suis avec vous, vous pouvez compter sur moi. Nous allons nous investir afin que la vérité éclate ». C’est le message dont le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, était porteur, lui qui est allé personnellement présenter ses condoléances à la famille éprouvée.
 Après avoir écouté le déroulement des faits selon la famille, qui ont conduit au décès de l’enfant, le ministre de la Santé a tenu à les rassurer de toutes les démarches prises à son niveau pour la manifestation de la vérité.
À cet effet, il les a informé de la mise en place en interne d’une équipe, indépendamment de la procédure judiciaire, pour qu’une enquête approfondie soit menée et que les responsabilités soient dégagées.
En rappelant qu’à ce stade, il n’est pas possible de ramener le défunt à la vie, Malachie Manaouda a déclaré à la famille que pour lui et tous les camerounais, il est important de savoir ce qu’il s’est réellement passé. C’est pourquoi la commission d’enquête devra travailler à savoir qui a fait quoi, et lorsque les responsabilités seront établies, chacun devra répondre.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé