› Politique

Cameroun-Affaire MagForce : les suspects de nouveau au TCS

L’ancien ministre Mebe Ngo’o, son épouse et d’autres personnes impliquées dans l’affaire de surfacturation du matériel d’équipement militaire sont une fois de plus devant les enquêteurs.

Depuis 10h ce 18 février, des personnes impliquées dans l’affaire « MagForce » font de nouveau face aux enquêteurs du Corps spécialisé d’officiers de police judiciaire du Tribunal criminel spécial (TCS).

Selon des sources au sein de cette juridiction spécialisée, un nouveau suspect est auditionné depuis ce matin au TCS. Il s’agit de Victor Emmanuel Menye, cadre supérieur à la banque SCB.

Victor Emmanuel Menye est présenté comme un proche de l’ancien ministre Edgar Alain Mebe Ngo’o, aujourd’hui en indélicatesse avec la justice. Le TCS voudrait voir clair dans les marchés de livraison de matériel d’équipement militaire passés en 2008 avec la firme française MagForce, du temps où Edgar Alain Mebe Ngo’o était ministre de la Défense.

Lire aussi : Opération épervier : ce qui est reproché à Mebe Ngo’o

Le banquier Victor Emmanuel Menye est soupçonné d’avoir participé au montage financier qui a permis de distraire plusieurs milliers de FCFA. Des sources évoquent pas moins de 5 millards FCFA.

Edgar Alain Mebe Ngo’o, son épouse, le colonel Joel Mboutou et Maxime Mbangue sont une nouvelle fois attendus au TCS cette semaine.

Ces personnes font l’objet d’une enquête depuis plus d’un mois, avec interdiction de sortie du pays

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé