Société › Education

Cameroun : affecté à Ngaoundéré, le prof Messanga Nyamding voit tout s’écrouler devant lui

Prof Messanga Nyamding
Après avoir été entendu au Secrétariat d’Etat à la Défense, puis relevé de ses fonctions de chef du département coopération et intégration à l’institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC) de Yaoundé, il est à présent affecté dans l’Adamaoua par une nouvelle décision du ministre des Enseignements supérieurs.

 

Pascal Charlemagne Messanga Nyamding est mis à la disposition de l’Université de Ngaoundéré. Il officiera désormais à l’annexe de la faculté des sciences juridiques et politiques, suite à une décision du ministre des Enseignements supérieurs (Minesup), signée ce 22 mars 2021.

« La mise à disposition visée à l’article 1 ci-dessus emporte transfert de l’intéresse et de son dossier professionnel à l’université de Ngaoundéré », indique l’acte d’affectation du professeur Jacques Fame Ndongo.

Un coup dur pour l’enseignant qui en l’espace de deux semaines voit tout s’écrouler sous ses pieds.  Trois jours avant son affectation,  le « Biyaïste », défenseur de l’idéologie politique du président Paul Biya, se voyait relevé de ses fonctions de chef du département coopération et intégration à l’institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC) de Yaoundé par le Minesup.

Pr Pascal Charlemagne Messanga Nyamding a récemment été auditionné au secrétariat d’État à la Défense chargé de la gendarmerie (SED), suite à une convocation émise par le chef d’escadron Dieudonné Biloa, chef du service central des enquêtes judiciaires à la gendarmerie nationale. «  j’ai subi des remontrances très fortes et pas correctes de la part du ministre secrétaire général de la présidence — de ce que les interlocuteurs m’ont dit. (…) On m’accuse de propagation de fausses nouvelles », déclarait l’enseignant sur Equinoxe TV.

Son affectation dans l’Adamadoua pourrait réduire son passage dans les médias. Lui dont les interventions dans les médias sont suivies et crée bien souvent des mécontents dans son parti le RDPC.

 


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé