Politique › Sécurité

Cameroun-agressions à mains armées : la police lance une opération spéciale à Yaoundé

La police lance une opération spéciale pour sécuriser la ville de Yaoundé
Urgence de mener l'opération (photo d'archives)

Le délégué régional à la sûreté nationale du Centre donne des instructions à ses collaborateurs. Didier Ngah leur demande de prendre des dispositions nécessaires pour stopper la montée en puissance de l’insécurité.

 

Le constat ne laisse pas indifférentes les autorités sécuritaires de la région du Centre, siège des institutions. Les informations dignes de foi parvenues à la délégation régionale de la sûreté nationale pour le Centre font état de la recrudescence des divers actes d’insécurité. Il s’agit des agressions et vols à mains armées à bord des véhicules vitres fumées et autres véhicules à usage taxis dans la ville de Yaoundé. L’information est  du délégué régional de la sûreté nationale du Centre.

Le commissaire divisionnaire Didier Ngah interpelle ses collaborateurs. Il demande aux responsables du Groupement mobile d’intervention N°1 Centre, des quatre commissariats centraux et des équipes spéciales d’intervention rapide de prendre des dispositions idoines. Il prescrit les opérations coup de poing, la mise en mouvement des brigades antigangs, d’observer  la vigilance accrue pendant les contrôle sécuritaire. Le but est de venir à bout de la menace sécuritaire qui pèse sur les habitants de la cité capitale. Ces dispositions sont contenues dans un message que le délégué a adressé à ses collaborateurs et dont la copie circule sur la toile.

Elles arrivent au moment où plusieurs actes d’agression sont enregistrés dans la ville aux sept collines. Le 12 septembre dernier, trois malfrats cagoulés armés de pistolets automatiques ont fait irruption dans le domicile de l’intendant principal du Palais de l’Unité au quartier Ahala. Ils ont emporté l’arme d’un policier après l’avoir blessé. Au ministère de l’Habitat et du développement urbain, des individus se déplaçant en véhicules de luxe ont perpétré un cambriolage et ont été interpellés le 1er septembre dernier. A ces actes s’ajoutent des agressions daans les taxis et dans les quartiers de Yaoundé.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé