› Personnalités

Cameroun: Akere Muna démissionne de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF)

Le leader du mouvement Now a annoncé ce vendredi 02 novembre, sa démission de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF) via un communiqué signé par Paul Mahel, son porte-parole.

La démission de Me Akere Muna intervient après sa condamnation à une peine de trois ans de prison avec sursis par le tribunal de première instance de Yaoundé. Il a été condamné dans le cadre d’un conflit avec sa sœur Ama Tutu Muna, sur la dévolution successorale des biens de leur père Salomon Tandem Muna. Akere Muna a depuis lors interjeté appel, ce qui a pour effet de suspendre le jugement.

Soucieux de l’éthique qui ne permet pas qu’il continue d’officier à l’IAAF avec un dossier pendant en justice, le bâtonnier a préféré démissionner. Selon lui, une telle fonction ne saurait “s’accommoder du moindre soupçon” peut-on lire dans le communiqué.

Cette démission n’est pas une première pour Akere Muna.  Après l’annonce de sa candidature à la présidentielle d’octobre 2018,  il avait choisi de mettre fin à son service dans plusieurs institutions de renommée internationale comme la Banque africaine de développement, Transparency International ou le groupe bancaire Ecobank .

 Akere Muna était chargé de superviser et d’évaluer l’éligibilité des officiels retenus pour exercer une fonction  au sein de l’IAAF  qu’il quitte.

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé