› Personnalités

Cameroun: Akere Muna démissionne de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF)

Le leader du mouvement Now a annoncé ce vendredi 02 novembre, sa démission de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF) via un communiqué signé par Paul Mahel, son porte-parole.

La démission de Me Akere Muna intervient après sa condamnation à une peine de trois ans de prison avec sursis par le tribunal de première instance de Yaoundé. Il a été condamné dans le cadre d’un conflit avec sa sœur Ama Tutu Muna, sur la dévolution successorale des biens de leur père Salomon Tandem Muna. Akere Muna a depuis lors interjeté appel, ce qui a pour effet de suspendre le jugement.

Soucieux de l’éthique qui ne permet pas qu’il continue d’officier à l’IAAF avec un dossier pendant en justice, le bâtonnier a préféré démissionner. Selon lui, une telle fonction ne saurait “s’accommoder du moindre soupçon” peut-on lire dans le communiqué.

Cette démission n’est pas une première pour Akere Muna.  Après l’annonce de sa candidature à la présidentielle d’octobre 2018,  il avait choisi de mettre fin à son service dans plusieurs institutions de renommée internationale comme la Banque africaine de développement, Transparency International ou le groupe bancaire Ecobank .

 Akere Muna était chargé de superviser et d’évaluer l’éligibilité des officiels retenus pour exercer une fonction  au sein de l’IAAF  qu’il quitte.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut