› Politique

Cameroun : Alice Sadio jette l’éponge

Alice Sadio, désormais ex-président de l'Alliance des forces progressistes (Afp).

La présidente nationale du parti Alliance des forces progressistes a annoncé sa démission de ses fonctions, ce mardi 28 janvier.

Alice Sadio n’est plus la présidente de l’Alliance des forces progressistes (Afp). La femme politique a annoncé se démettre de cette fonction.

Par la même occasion, elle révèle qu’elle renonce également à ses fonctions de de Secrétaire générale de la « Plateforme pour la nouvelle République ». Alice Sadio souligne que ces décisions prennent effet ce 28 janvier 2020.

Celle qui a succédé à Bernard Muna, en décembre 2015, à la tête de l’Afp ne révèle pas les raisons de son renoncement. Tout juste explique-t-elle que selon les textes du parti, c’est le 1er vice-président qui va assurer l’intérim jusqu’à la convocation d’un congrès électif.

Congrès qui a du reste été ajourné du fait des élections législatives et municipales au Cameroun auxquelles le parti a décidé de prendre part.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé