› Eco et Business

Cameroun : Aliko Dangote veut investir dans l’huile végétale et le gaz domestique

L'homme d'affaires Aliko Dangote et le président camerounais Paul Biya
L’homme d’affaire nigérian a été reçu en audience au Palais de l’unité  ce 23 juin 2021 par le président de la République Paul Biya.

Aliko Dangote, le milliardaire nigérian veut densifier ses investissements au Cameroun. C’est le message qu’il est allé passer au président de la République Paul Biya  ce jour dans son palais. L’homme considéré comme le plus riche du continent cible le secteur de l’huile raffinée et du gaz.

En 217, la production locale en huile végétale était  de l’ordre de 360 000 tonnes,  selon les données de l’Association de Raffineurs des Oléagineux du Cameroun (ASROC). L’Asroc notait  toutefois que le pays fait face  à un “déficit structurel de l’ordre de 130 000 tonnes” d’huiles végétales en valeur nominale. L’entrée de Dangoté pourrait donc  réduire le déficit dans le ce secteur.

Dans le même sens,  la Commission de réhabilitation (CTR) des établissements publics et parapublics du Cameroun annonçait en 2020 que l’agro-industriel camerounais Pamol Plantations, basé dans le Sud-Ouest du pays, a prévu l’acquisition d’une nouvelle huilerie dans le cadre de l’exécution du contrat-plan avec l’État. D’un montant de 8 milliards FCFA,  l’usine montée en Malaisie devrait être livrée cette année 2021.

S’agissant du gaz, la production annuelle tourne autour de 1,2 million de tonnes par an. Pour 2021, 120 000 tonnes métriques (TM) de gaz domestique, doivent être importés pour combler le gap du marché national du gaz domestique. Le marché reste  ouvert. Aliko Dangote devrait jouer sa partition pour satisfaire la forte demande. A noter  qu’il compte déjà une cimenterie dans le pays.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé