› Politique

Cameroun : alliance Maurice Kamto et Penda Ekoka, la fin ?

Penda Ekoka et Maurice Kamto.
Le désaccord entre les deux personnalités politiques au sujet de la gestion de l’opération Survie Cameroon Survival Initiative (SCSI), vient finalement de s’officialiser à travers leurs diverses sorties publiques.

Elle est là, la  dernière pièce à conviction qui manquait pour conclure qu’il y a une crise entre Maurice Kamto, leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) et Christian Penda Ekoka, président du Mouvement Agir-Act. Lors d’une interview récente accordée  à des journalistes, Maurice Kamto ne s’expliquait pas le silence de Christian Penda Ekoka, pourtant coordonnateur de Survie Cameroon Survival Initiative , qui visait à apporter de l’assistance à la population dans la lutte contre la Covid-19,

Penda Ekoka s’est donc exprimé le 1er mai 2021, à travers un live Facebook. Il réfute l’argument selon lequel un bug informatique est responsable du gap  de plus de 215,6 millions de FCFA  constaté entre les sommes affichées sur les plateformes de collecte et les montants avancés par les responsables du  MRC.


Il pointe plutôt un doigt accusateur sur Henri Djoko, Secrétaire à la fédération du MRC en Europe, suspendu de ses fonctions en novembre 2020 par Maurice Kamto, qu’il présente comme celui qui réceptionnait les fonds anti Covid-19.  «Le ‘‘bug informatique, vous y croyez ? Est-ce que M. Djoko y croit ou alors les gestionnaires de la plateforme ?», s’interroge Penda Ekoka.

Dans le direct sur Facebook, Christian Penda Ekoko situe la genèse de la crise avec son allié Maurice Kamto.  «Les premiers problèmes c’est lorsque Kamto vient me voir le 22 janvier 2021. Je lui dis que ‘‘ce que je fais pour toi, je ne l’ai jamais fait pour qui que ce soit. Ce que je ne comprends pas, c’est que j’annonce publiquement un audit et tes militants commencent à me traiter de traitre et toi tu restes silencieux tu ne dis rien’’», rapporte-t-il, ajoutant que : « Fin février, Maurice Kamto fait un discours qui clôture officiellement les activités de SCSI, mais je ne suis pas au courant».

Le vent de polémique qui nait ensuite sur les réseaux sociaux va davantage alourdir la colère de l’ex conseiller aux affaires économiques du chef de l’Etat,  Paul Biya.  «J’apprends aussi qu’il m’a nommé… Il m’a nommé en tant que qui ? Il me nommerait à quel titre, avec quel pouvoir ?  Il m’a demandé et j’ai accepté, car c’est un devoir de solidarité par rapport aux Camerounais qui sont affectés par le COVID-19».

Christian Penda Ekoka  laisse penser que la controverse autour de Survie Cameroon Survival Initiative, pourrait avoir  un impact sur ses rapports avec le MRC. « Cet incident va créer des éléments qui vont affecter ce lien de confiance. L’autre chose, c’est que les administrateurs proches de moi, sont retirés du compte officiel de SCSI. ».

L’on est visiblement loin de la période du grand amour entre les deux organisations et leurs leaders qui, se souvient-on, s’étaient unis en 2018 pour les élections présidentielles. La question qui taraude les esprits est de savoir si la collaboration entre Agir et MRC survivra à cette crise.



L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé