Société › Société

Cameroun : Altercation entre Mrcistes et gardiens de prison à Kondengui

(c) Droits réservés

Le traitement réservé à quelques cadres du Mrc nouvellement arrêtés est à l’origine du tumulte enregistré ce mardi à la prison principale de Kondengui.

Une scène d’altercation a eu lieu ce mardi, 04 juin, entre des détenus du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) et des gardiens de prison  en service à la prison principale de Kondengui. Les faits sont  rapportés par Bibou Nissack, porte-parole de Maurice Kamto durant l’élection présidentielle du 7 octobre 2018.

Selon le récit de Bibou Nissack, l’incident a été causé par un traitement accordé à Mamadou Mota, premier vice-président du Mrc, à Biloa Effa, conseiller spécial de Maurcie Kamto Mrc, ainsi qu’à Appolinaire Oko, responsable du Mrc dans le Sud. Les concernés auraient été dénudés à moitié pour être introduit dans une cellule dite de passage.

« Outrés et choqués par une telle mesure humainement dégradante et humiliante, les prisonniers politiques déjà internés à la prison centrale se sont opposés farouchement et fermement à ce que ces figures majeures du MRC subissent un sort qui avait pourtant été épargné, aux dires de ces derniers, à Georges Gilbert Baongla, qui dès son arrivée à la prison a directement été affecté à un quartier de la prison centrale », rapporte Bibou Nissack.

L’intervention du régisseur de la prison a empêché une escalade des tensions entre les Mrcistes et les gardiens de prison, indique Bibou Nissack qui fait dans le même temps savoir que Mamadou Mota, Biloa Effa et Appolinaire Oko sont détenus à la prison centrale de Yaoundé sans être « passés par le parquet pour leur déferrement ».



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé