› Eco et Business

Cameroun: Annonce des premières ventes du gaz de Logbaba

L’entreprise affiche avec fierté son nouveau statut de producteur et commerçant de gaz et non plus seulement d’explorateur

Victoria Oil and Gas, l’entreprise britannique qui détient au Cameroun 95% des parts du projet de Logbaba dans la périphérie de Douala la capitale économique du Cameroun, a annoncé avoir effectué les premières livraisons de gaz à des clients le 17 décembre 2011 dernier dans la zone industrielle de la MAGZI (Mission d’aménagement et de gestion des zones industrielles). C’est une importante avancée pour notre entreprise, Victoria Oil and Gas (VOG) a aujourd’hui migré de son statut d’entreprise d’exploration et de développement de gaz, vers une structure de production et de commercialisation. Pour les populations de Douala, c’est aussi une bonne nouvelle, les travaux de la première phase de pose de pipeline se sont bien déroulés, et sans incidents majeurs, a déclaré Kevin Foo le manager général de cette entreprise. Un communiqué de cette entreprise fait aussi savoir que parallèlement aux travaux d’installation des infrastructures, elle a poursuivi ses activités de recherche des clients. Elle revendique aujourd’hui jusqu’à 13 entreprises dont des filiales de multinationales, dans son porte- feuille client. Des négociations sont en cours avec 10 autres clients et à Rodeo Developpement Limited (RDL), la filiale camerounaise de VOG, on espère pouvoir boucler des accords d’ici la première moitié de l’année 2012. VOG annonce aussi avoir maintenu sa promesse de vendre le mètre cube de gaz à environ 8000 FCFA (16 Dollars au cours actuel).

Kevin Foo se présente comme un dirigeant comblé Ces premières ventes pour l’entreprise britannique, représentent trois années d’efforts, de travail qui sont devenus fructueuses grâce aux soutiens de l’actionnariat de note groupe dont je remercie la patience, mais aussi grâce à l’engagement du gouvernement camerounais qui aura été un acteur majeur de notre progression a-t-il déclaré à des médias britanniques. Logbaba pourrait devenir un véritable quartier gazier dans la ville de Douala, avec des retombées importantes pour la mairie de Douala 3ème. Les réserves mis en évidences font état de près de 212 milliards de mètres cubes de gaz en volume et près de 4,2 millions de barils de condensat. L’entreprise annonce que deux puits sont déjà productifs et que d’autres sont en cours de mise en service. Les réserves annoncées et non encore atteintes seraient beaucoup plus importantes. Les responsables de VOG sont confiants sur la croissance en termes de production et de fourniture de gaz. Ces bonnes informations sont données, alors, que sur le terrain, la localité de Logbaba tarde encore à prendre le visage d’une localité gazière. La route qui mène vers la zone d’exploitation reste désespérément non-bitumée et pour les populations environnantes, rien ne semble avoir changé. De part et d’autre, on affirme que tous les droits des riverains ont été réglés. Les populations elles ne sont pas de cet avis. D’un autre côté, la mairie de la localité n’a pas fait des révélations sur les retombées financières de cette opportunité. Mais elle devrait recevoir de fortes redevances.

Kevin Foo le manager général de VOG
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé