› Politique

Cameroun : après la sortie de Fame Ndongo, Achille Mbembe soutient qu’il attend le renouvellement de son passeport

Dans une sortie faite jeudi, 15 octobre, l’universitaire qui réside en Afrique du Sud précise qu’il a bien obtenu le renouvellement de son passeport en 2018 mais qu’une nouvelle demande faite en 2019 n’a pas abouti à ce jour, tout comme la demande de renouvellement de sa carte nationale d’identité.

 

Le célèbre essayiste et universitaire camerounais Achille Mbembe soutient qu’il attend encore le renouvellement de son passeport, à la suite de la publication faite hier par le secrétaire à la communication du comité central du RDPC (parti au pouvoir au Cameroun), Jacques Fame Ndongo.

« La vérité est qu’à l’heure où je vous parle, ma demande de renouvellement du passeport de 2018 (aujourd’hui objectivement périmé) n’a toujours pas été honorée. Il en est de même de la demande de renouvellement de ma carte d’identité déposée en avril 2018 (et dont mon collègue s’est abstenu de dire un seul mot) », relève Achille Mbembe dans une publication faite sur sa page Facebook ce 15 octobre.

Le Pr Jacques Fame Ndongo a en effet indiqué hier, également via sa page Facebook, que le Pr Joseph Achille Mbembe avait eu une suite positive de la Délégation générale à la sûreté nationale (DGSN) le 10 avril 2018, à la demande de renouvellement de son passeport  – établi le 05 février 2016 – ce dernier ayant épuisé les pages abritant les visas. La demande du Pr Mbembe avait été initialement faite au Haut-Commissariat du Cameroun à Pretoria (Afrique du Sud).

« Le gouvernement de la République n’a jamais refusé de délivrer un passeport à Monsieur Joseph – Achille Mbembe ou de renouveler ce document au bénéfice de l’intéressé », a déclaré le Pr Fame Ndongo dans son texte.

Celui qui assume par ailleurs les fonctions de ministre de l’Enseignement supérieur du Cameroun (Minesup) réagissait à la sortie faite le 06 octobre par l’auteur de Brutalisme. « Le Cameroun a refusé de renouveler mon passeport camerounais. Il cherche à me déchoir de ma nationalité. Mais au lieu de se débarrasser franchement de moi, il ne me lâche pas. Il me suit partout et me colle sur la peau comme une part damnée », s’était plaint M. Mbembe.

« Le Professeur livre des détails au sujet du passeport établi en 2018 et qui, à peine un an plus tard, c’est-à-dire en 2019, ne dispose plus d’aucune page libre et ne sert donc strictement à rien. Il s’agit donc d’un passeport objectivement périmé », a précisé l’universitaire aujourd’hui, rappelant qu’il a fait une nouvelle demande de renouvellement en 2019 sans réponse à ce jour.

« Si le Président Macky Sall ne m’avait pas octroyé un passeport diplomatique sénégalais [novembre 2019, NDLR], j’aurais été contraint de changer de nationalité », constate amèrement le professeur d’Histoire et de Sciences politiques à l’Université de Witwatersrand (Johannesburg).

Dans sa publication, Achille Mbembe dénonce de manière plus large les lenteurs observées dans la production des titres identitaires au Cameroun et les problèmes que ces lenteurs créent pour les citoyens et les personnes régulièrement sollicitées à l’international.

A l’occasion d’un entretien accordé à JournalduCameroun.com en juin 2020, l’universitaire avait également pointé le regard du régime sur les Camerounais de l’étranger, eux qui ne sont pas souvent considérés comme des ambassadeurs de leur pays vu de Yaoundé.

« Lorsque les choses changeront, l’Etat du Cameroun comprendra que certains d’entre nous, dans nos secteurs professionnels respectifs, ne sommes plus uniquement des individus isolés, mais de véritables ambassadeurs de notre peuple et de notre pays sur la scène du monde. L’Etat décidera alors, à ce moment, de mettre à profit nos talents pour le bien de notre pays et de notre continent. Pour le moment, tel n’est pas le cas », avait expliqué Achille Mbembe, qui détient un passeport ordinaire du Cameroun mais un passeport diplomatique du Sénégal.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé