â€ș SantĂ©

AprĂšs Mercy Ships, le MinsantĂ© annonce l’arrivĂ©e d’un avion-hĂŽpital au Cameroun

Le Flying eye hospital

André Mama Fouda affirme que cet avion prendra en charge la formation des personnels en santé oculaire.

Le ministre AndrĂ© Mama Fouda a publiĂ© un communiquĂ© le 3 octobre dernier, pour annoncer l’arrivĂ©e prochaine du Flying Eye Hospital au Cameroun. Il s’agit d’un avion-hĂŽpital appartenant Ă  l’Ong Orbis international, et qui est spĂ©cialisĂ© dans la formation des personnels en santĂ© oculaire, mais aussi dans le traitement des maladies ophtalmologiques rares.

Le communiquĂ© du ministre rĂ©vĂšle que l’appareil mĂ©dical arrivera Ă  l’aĂ©roport de Nsimalen le jeudi 5 octobre 2017, pour sa deuxiĂšme mission en terre camerounaise. AndrĂ© Mama Fouda affirme que la premiĂšre mission d’octobre 2013 avait connu un « succĂšs Ă©clatant », avec 72 personnels formĂ©s et 123 patients pris en charge. Depuis lors, l’Ong Orbis aurait assurĂ© le renforcement du plateau technique du pavillon d’ophtalmologie de l’HĂŽpital central de YaoundĂ© et aurait eu une participation dans diffĂ©rentes activitĂ©s du Programme national de lutte contre la cĂ©citĂ©.

La deuxiĂšme mission de l’avion-hĂŽpital Flying Eye Hospital va durer un mois. Les activitĂ©s de son personnel se dĂ©rouleront sur trois sites, Ă  savoir, l’aĂ©roport international de YaoundĂ© Nsimalen (dans le Flying Eye Hospital), l’hĂŽpital central de YaoundĂ© et le Magrabi ICO Cameroon Eye Institute d’Oback.

En prĂ©lude Ă  cette arrivĂ©e, le ministre de la SantĂ© publique AndrĂ© Mama Fouda va donner un point de presse pour informer l’opinion publique nationale. Ce sera ce mercredi 4 octobre, dans la salle des confĂ©rences du ministĂšre de la SantĂ© publique.


La visite du Flying Eye Hospital est placée sous le patronage du Premier ministre, chef du gouvernement. Elle intervient deux mois aprÚs celle du Mercy Ships, un bateau médicalisé dans lequel des malades atteints de maladies rares reçoivent des soins appropriés depuis le 17 août dernier.

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut