› Société

Cameroun : armée et police à l’école des violences basées sur le genre

Les forces de défense et de sécurité à l’école des violences basées sur le genre

Issus des régions du Centre, du Nord-Ouest, du Sud-Ouest et de l’Extrême-Nord, des gendarmes, militaires et policiers sont les bénéficiaires de cette formation qui s’est ouverte ce 1er novembre 2021 à Yaoundé. 

 

 

 

 

 

 

Selon les Nations unies, toute violence qui s’exerce sur une femme ou sur un homme tout simplement parce qu’elle est une femme ou parce qu’il est un homme, est qualifiée de violence basées sur le genre. Les femmes et les jeunes filles sont les plus visées, du fait de leur vulnérabilité. C’est pourquoi, le Centre des Nations Unies pour les Droits de l’Homme et la Démocratie en Afrique Centrale (CNUDHD-AC) tient ce 1er novembre un atelier de consolidation des capacités des forces de défense et de sécurité en matière de violences basées sur le genre.

Y prennent part, des personnels du ministère de la défense, dont cinq travaillant à Yaoundé et 15 issus des régions de l’Extrême-Nord, Nord-Ouest et sud-Ouest. Du côté de la Secrétariat d’Etat à la défense,  15 gendarmes, dont  cinq exerçant dans la capitale  et 10 dans les  régions de l’Extrême-Nord, Nord-Ouest et sud-Ouest. La Délégation générale à la sureté nationale est représentée par 10 éléments.  Cinq sont en service à Yaoundé et les autres  dans les  régions de l’Extrême-Nord, Nord-Ouest et sud-Ouest.

Gendarmes, militaires et policiers sont entre autres sensibilisés sur la stratégie nationale de lutte contre les violences basées sur le genre,  les actions menées en la matière par le ministère de la Défense et celui de la Promotion de la femme et la famille. Des recommandations pour consolider la prévention et la lutte contre les violences basées sur le genre seront formulées à la fin de l’atelier qui s’achève demain.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé