Sport › Autres sports

Cameroun-Boxe : Francis Ngannou veut construire des camps de combat

La superstar de l’Ultimate Fighting Championship (UFC/MMA) a reçu l’onction du gouvernement lors d’une audience avec  le ministre des Sports le 8 janvier dernier à Yaoundé.

Francis Ngannou est au Cameroun. La superstar de  l’Ultimate Fighting Championship dans la division des poids lourds. Porteur d’un projet de construction des infrastructures professionnelles pour les sports de combat dans les zones rurales du pays.

Reçu en audience le 8 janvier par le ministre des Sports et de l’éducation physique, il a été rassuré du soutien du gouvernement.  « Il s’agit d’une initiative honorable qui recevra l’accompagnement du département ministériel dont j’ai la charge », a déclaré le professeur Narcisse Mouelle Kombi.

Les échanges avec  Ngannou ont aussi tourné autour de « son parcours exceptionnel et élogieux au niveau mondial », tel que l’a relevé le ministre.

Le Camerounais Francis Ngannou, surnommé « le prédateur » a démarré sa carrière de boxeur en 2008 à Douala. Il a ensuite émigré en France. C’est là-bas qu’il découvre le MMA en 2013. Il intègre l’UFC (Ultimate Championship Fighting), l’instance qui gère la discipline et ses compétitions au plan mondial.

En août 2019 l’originaire de Batié dans l’ouest Cameroun  est choisi pour rejoindre le casting de la très célèbre franchise américaine Fast and Furious pour le neuvième acte. Le jeune de  33 ans ouvre ainsi  les portes de sa carrière au cinéma.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé