Politique › Sécurité

Cameroun : assassinat de l’inspecteur Joseph Ndaji Bikoï Nlend, le gouvernement condamne l’acte des sécessionnistes

René Emmanuel Sadi, le MINCOM. (c). Droits réservés

Le ministre de la Communication René Emmanuel Sadi a publié un communiqué de protestation le 4 septembre 2020.

Suite à l’assassinat mardi dernier à Bamenda de l’inspecteur de police Joseph Ndaji Bikoï Nlend, le gouvernement du Cameroun exprime son indignation.

Dans un communiqué publié le 4 septembre dernier, le ministre de la Communication dénonce l’acte des assaillants, partisans de la sécession du pays. René Emmanuel Sadi revient sur ce qui s’est passé à Bamenda ce jour où des coups de feu ont longtemps raisonné dans la ville.

Ci-dessous le communiqué intégrale. 


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé