› Parlement

Cameroun-Assemblée nationale : fin de l’audition des ministres devant la commission des finances

Fin des auditions des ministres à l’Assemblée nationale

Du samedi 26 novembre au jeudi 1er décembre 2022, les membres du gouvernement ont défendu tour à tour leurs enveloppes budgétaires.

 

Depuis le 24 novembre 2022, le projet de loi de finances pour  le compte de l’exercice 2023 est sur la table des députés. Le texte prévoit un budget équilibré en ressources et en emplois à la somme de 6 345 milliards 100 millions de FCFA. Pour justifier les différents montants sollicités, jusqu’au 1er décembre 2022, 34 chefs de départements ministériels ont présenté les programmes qu’ils souhaitent réaliser au cours de l’exercice 2023.

Jeudi 1er décembre, face à la commission des finances et du budget, le ministre de la Communication a défendu une enveloppe de 4 milliards 813 millions de FCFA. Les axes prioritaires du programme déroulé par René Emmanuel Sadi sont entre autres la mise ne place d’une Agence virtuelle de communication, la mise en place d’un Centre de monitoring des médias nationaux et internationaux.

Parmi les derniers ministres à sacrifier au rituel, figure aussi le ministre de l’Habitat et du Développement urbain. Celestine Ketcha Courtès a défendu une enveloppe de 118 milliards 200 millions pour l’achèvement de la construction des 10 mille logements sociaux, la poursuite de l’embellissement et de l’assainissement des villes, etc.

Le ministre des Arts et de la Culture Pierre Ismaël Bidoung Kpwatt quant à lui vise le développement des industries culturelles créatives, la rentabilisation du sous-système arts et culture. Il sollicite 5,5 milliards de FCFA pour la mise en œuvre de trois programmes essentiels parmi tant d’autres. Il s’agit de la conservation de la culture et des arts au Cameroun ; du développement et la valorisation de la production des  biens et services ; de l’appui institutionnel et de gouvernance.

Bien avant eux, d’autres membres du gouvernement ont donné des explications aux commissionnaires de l’Assemblée nationale. Après l’audition des ministres, à la commission des finances de la Chambre basse du Parlement, la Chambre haute prend le relai tandis que les députés vont poursuivre avec l’examen du projet de loi de finances.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top