› Politique

Cameroun : Assemblée nationale, Gaston Komba relevé de ses fonctions

Le bureau de l’Assemblée du Cameroun relève Gaston Komba de ses fonctions de SG
Gaston Komba, ex-secrétaire général de l’Assemblée nationale (14 avril 2020-12 février 2022) signature à l’Assemblée nationale.

Le secrétaire général de la chambre basse du Parlement a été démis de ses fonctions ce samedi 12 février 2022. C’était au terme d’une réunion du bureau conduite par le président Cavaye Yeguie Djibril.

Ça y est ! « Monsieur Gaston Komba, est à compter du présent arrêté de bureau relevé de ses fonctions de secrétaire général de l’Assemblée nationale pour faute lourde (…) Monsieur Abdoulaye Daouda, secrétaire général adjoint de l’Assemblée nationale est désigné pour gérer les affaires courantes en attendant la nomination d’un secrétaire général ». C’est la substance de l’arrêté N°2022/40/13/AB/AN en date  du 12 février 2022, prise au terme d’une réunion du bureau de l’Assemblée nationale.

En effet, le premier vice-président, les cinq vice-présidents, les quatre questeurs et les 12 secrétaires ont été convoqués jeudi 09 février pour prendre part à une réunion du bureau ce samedi. Dès 09h ce 12 février, la quasi-totalité des membres du bureau a répondu présent à cette rencontre au cabinet du président de la chambre sis au quartier général à Yaoundé. En moins d’une demi-heure, la décision relevant Gaston Komba de ses fonctions a été prise.

Cette décision met fin à une démarche enclenchée depuis fin janvier dernier. En effet, depuis le 28 janvier 2022, le président de l’Assemblée a pris une série de décisions visant à écarter Gaston Komba de la gestion administrative. Ce jour-là, un arrêté signé de Cavaye suspend sans préciser le motif, le député RDPC du Nkam (8è et 9è législature) de toute signature liée à ses fonctions de secrétaire général. Son adjoint est nommé par le même texte comme secrétaire par intérim.

Trois jours après, le 31 janvier, le président de l’Assemblée demande dans un message au premier vice-président Théodore Datouo et aux questeurs de procéder en urgence à la passation technique des documents  le 1er février 2022 au secrétaire par  intérim.

La décision de suspension de signature aurait été motivée par un désaccord opposant Gaston Komba au directeur du cabinet du président, Boubakar Abdouraman. Ledit désaccord serait lié à l’enrôlement de la société d’assurance Nsia, tel qu’expliqué par Journal du Cameroun le 1er février 2022.

Cependant, ce 12 février, la radio nationale Crtv dévoile les motifs de la décision de la matinée. Les membres du bureau de l’Assemblée nationale reprochent des manquements graves à Gaston Komba. Sa gestion financière est qualifiée de catastrophique ; Il a écorné et traîné l’image de l’Assemblée nationale et de son président Cavaye Yeguie Djibril dans la boue.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé