Politique › Institutionnel

Cameroun-Assemblée nationale : le ministre Manaouda Malachie interpellé sur le déficit en personnel de santé

Les députés demandent un recrutement spécial du personnel de santé à Maroua
Manaouda Malachie, le ministre de la Santé publique

L’honorable Salamana Amadou Ali II requiert un recrutement spécial du personnel de santé pour les formations sanitaires de la ville de Maroua.

Les membres de la Chambre basse du Parlement camerounais poursuivent le contrôle de l’action gouvernementale à l’hémicycle provisoire du Palais des Congrès de Yaoundé. Ce lundi 04 avril 2022, au moins deux membres du gouvernement ont sacrifié à ce rituel. Face à la représentation nationale, le ministre de la Santé publique Manaouda Malachie a répondu aux questions orales.

A cet effet, le député du Front pour le salut national du Cameroun (Fsnc) Salamana Amadou Ali II a exprimé sa préoccupation relative à la carence du personnel de santé dans l’Extrême-Nord Cameroun.

Les députés demandent un recrutement spécial du personnel de santé à Maroua

Honorable SALAMANA AMIDOU ALI II

« Monsieur le ministre, l’hôpital régional de Maroua rénové et équipé ne dispose dans ses effectifs ni d’un ophtalmologue, ni d’un neurologue. Tous les spécialistes affectés par vos soins dans cette  formation hospitalière n’y ont pas pris service, prétextant qu’il ferait très chaud et qu’il n’y aurait que du mil à manger», a déclaré le vice-président de la Commission des finances et du budget de l’Assemblée nationale.

Pour combler ce vide, le membre du Parlement originaire de la circonscription de Diamaré Centre avance une solution. Il propose « un recrutement spécial de sages-femmes, infirmiers et  médecins originaires de la région de l’Extrême-Nord ». Une demande que le ministre Manaouda  Malachie a promis d’examiner avec le plus grand intérêt.

Par ailleurs, l’Assemblée nationale a procédé ce lundi 04 avril 2022 à l’adoption du projet de loi sur la recherche médicale impliquant la personne humaine. C’était à l’occasion d’une séance plénière conduite par le président de la Chambre Cavaye Yeguie Djibril. Ce projet de loi a été défendu par le ministre de la Santé publique Manaouda Malachie accompagné du ministre délégué à la présidence chargé des Relations avec les Assemblées, François Bolvine Wakata.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé