› Parlement

Cameroun-Assemblée nationale : le Premier ministre présente le programme d’actions du gouvernement pour 2023

Le Premier ministre présente le programme du gouvernement devant les députés
Le gouvernement devant l’Assemblée nationale (Photo Cameroon Tribune)

Joseph Dion Ngute a déroulé cette matinée le programme économique, financier, social et culturel du gouvernement pour l’exercice budgétaire 2023.

24heures après la transmission du projet de lois de finances pour  l’exercice 2023 aux députés, le chef du gouvernement prend la parole devant la représentation nationale. Joseph Dion Ngute vient de dérouler les activités inscrites dans le plan de travail gouvernemental au cours du prochain exercice. Devant les députés, le Premier ministre a parcouru un document en insistant sur trois points essentiels dont le contexte de mise en œuvre du programme d’actions de l’exercice qui s’achève, les actions réalisées en 2022 et les perspectives.

D’abord la mise en œuvre du programme économique, financier, social et culturel du gouvernement pour l’exercice 2022 s’est faite dans un contexte particulier. La crise  sanitaire du Covid-19 a continué à influencer les économies, la crise sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest n’a pas connu la fin, ainsi que la crise ukrainien qui a entrainé l’inflation sur les produits de grande consommation au plan interne, sans oublier les crises alimentaires.

Ensuite, au titre du bilan de l’exercice en cours, Joseph Dion Ngute a mis en avant les réalisations du gouvernement. Elles vont des mesures présidentielles en faveur de la résilience de l’économie nationale à la mise en fonction des universités de Garoua, Ebolowa et Bertoua créées le 5 janvier 2022, en passant par d’autres œuvres. Il s’agit par exemple de la consolidation du processus de décentralisation, de la mise en œuvre de la Stratégie nationale de développement 2020-2030, du renforcement des infrastructures de santé, l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de football CanTotalEnergie 2021, etc.

Enfin, pour ce qui est des perspectives, le chef du gouvernement a annoncé la promotion de l’import substitution. Cette promotion favorisera par exemple la réalisation des projets agro-industriels en générant des emplois. Le budget qui guidera toutes ces activités s’équilibre en ressources et en emplois à la somme de 6 345 milliards 100 millions de francs CFA, en augmentation de 4,4%.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé