Politique › Partis politiques

Cameroun-Assemblée nationale : quatre partis d’opposition s’unissent pour le bien-être des populations

Un nouveau Groupe parlementaire à l’Assemblée nationale du Cameroun
Joshua Osih (Sdf) et Cabral Libii (Pcrn)

16 députés issus de quatre partis d’opposition ont créé un Groupe parlementaire le 11 mars 2022 ayant vocation de défendre les intérêts des Camerounais à la Chambre basse du Parlement.

La session ordinaire de mars s’est ouverte à l’Assemblée nationale le 11 mars 2022 sur fond d’un nouvel élan de l’opposition qui a l’habitude de fonctionner en rang dispersé. Quatre partis de l’opposition ont pris la résolution de faire  front commun à la Chambre basse du Cameroun.

Il s’agit du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn), du Social democratic front (Sdf), du l’Union démocratique du Cameroun (Udc) et de l’Union des mouvements socialistes (Ums). Les quatre mouvements ont fait bloc en créant un groupe parlement dénommé « Union pour le changement ».

Dans une déclaration publique signée des honorables Joshua Osih (Sdf), Cabral Libii (Pcrn), Koupit Adamou (Udc), pierre Kwemo (Ums), le groupe parlementaire a décliné ses aspirations.

« Etre défenseurs des intérêts du peuple camerounais à l’Assemblée nationale ; travailler pour la justice sociale et l’égalité des chances ; défendre  et promouvoir le patriotisme économique ;  combattre l’injustice et se tenir aux côtés des couches vulnérables et défavorisées ; veiller au rayonnement du Cameroun dans le monde ;  légiférer et contrôler l’action du gouvernement dans l’intérêt suprême des Camerounais », peut-on lire.

La création de ce groupe parlementaire se fait dans un contexte où les quatre partis cités ci-dessus n’ont pas la possibilité de constituer chacun un groupe parlementaire.  En effet, au regard de l’article 20 alinéa 1 de la loi N°2014/016 du 09 septembre 2014 portant règlement intérieur de l’Assemblée nationale, un groupe parlementaire compte au moins 15 membres. En l’état actuel, le Pcrn compte cinq députés, le Sdf cinq, l’Udc quatre, l’Ums deux pour un total de 16.

Les avantages d’un groupe parlementaire sont nombreux. D’abord, le président du groupe parlementaire est membre de la Conférence des présidents. A ce titre, il est de ceux qui fixent l’ordre du jour de l’Assemblée nationale, comme le prévoit l’article 39 alinéas 1 et 2 du règlement intérieur de l’Assemblée.

Ensuite, en se constituant en groupe, les partis politiques peuvent avoir des sièges au sein des neuf commissions générales. A travers leurs membres qui deviennent des commissaires, ils participent aux travaux au sein de ces commissions. Cela leur donne ainsi la possibilité de défendre la position de leurs partis lors de l’examen des projets de lois et lors de la prise des décisions.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé