› Société

Cameroun : au moins 134 ex- combattants nigérians de Boko Haram regagnent leur pays

Des combattants de Boko Haram. (Photo d'illustration).

Ils ont été accueillis au préalable dans un Centre de  Désarmement, de Démobilisation et de Réintégration, dans la région de l’Extrême-nord.

Lors de la première réunion de coordination du Comité national de Désarmement, de Démobilisation et de Réintégration qui s’est tenue ce 18 janvier à Yaoundé, le coordonnateur dudit comité a fait le point des activités au cours de l’année 2020.

Faï Yengo Francis a ainsi révélé que le Comité a accueilli 134 ex-combattants nigérians dans ses Centres de l’Extrême-nord du Cameroun. Ces combattants qui ont déposé les armes ont par la suite été reconduits dans leur pays avec  la collaboration des autorités nigérianes.

Le coordonnateur a également fait état d’autres combattants de la secte qui ont été accueillis dans le centre de Meri et de Mora avec l’aide de la Force multinationale mixte contre Boko Haram.

Dans le même chapitre, le Comité note l’accueil, le dimanche 17 janvier 2021, de 9 ex-combattants séparatistes dans le Centre de désarmement de Bamenda.

Les dirigeants du Comité reconnaissent que le rythme des défections des rangs des combattants est plutôt lent, mais continuent de travailler à désarmer et à réintégrer ceux qui veulent déposer les armes.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé