Société › Société

Cameroun: aucun détenu du Mrc n’a été poignardé à Kondengui (Parti)

(c) Droits réservés

Le deuxième vice-président du Mrc a apporté un démenti sur les informations faisant état de l’agression d’un militant de ce parti à la prison de Kondengui.

Personne parmi les quelques 200 partisans de Maurice Kamto détenus dans la ville de Yaoundé n’a été poignardé cette semaine. Le deuxième vice-président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc est formel, il s’agit d’une rumeur lancée par un « arnaqueur ».

« Comme il y a eu des échauffourées en journée, on a soutiré les pièces d’un de nos militants et il a dû prendre ses numéros pour appeler et dire qu’il a été poignardé. Sa famille donc a alerté le parti mais on a découvert jeudi qu’il s’agissait juste d’un arnaqueur qui voulait juste se faire de l’argent », a confié Me Emmanuel Simh à Journalducameroun.com.

Cette version s’insurge en faux contre les informations véhiculées dans certains médias le 24 avril. Ceux-ci, citant le trésorier adjoint, des médias avaient indiqué que le sieur Nyayo Michael se trouvait entre la vie et la mort après avoir été poignardé pendant son sommeil. On apprenait dans le même temps que la sécurité des autres détenus était engagée du fait d’une cohabitation avec les autres détenus de la prison principale de Kondengui.

 

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé