Economie › Infrastructures

Cameroun : Augustin Bala, le maire de Yaoundé V, lance les travaux d’un nouveau tronçon

La route Mvog-Ada poste centrale dont l’exécution a débuté le 28 juillet 2022, viendra fluidifier la circulation urbaine.

« Là où passe la route, le développement suit », c’est un adage bien connu des populations qui militent de plus en plus,  en faveur de cette réalité. Alors même qu’il entend, marquer de son emprunte son passage à la tête de l’exécutif communal de Yaoundé 5, Augustin Bala, est sur tous les fronts. Après le lancement un jour plus tôt, des travaux de bitumage du tronçon Essos (Madison)- Ecole coranique (Sonel Mimboman), le Maire a effectué un acte similaire au quartier Mvog- Ada.

A en croire la gazeti 237, il s’agit en effet du lancement des travaux de la route Mvog Ada’ (après caveau)- poste centrale, en traversant les rails.  Financé par le Ministère de l’habitat et du développement urbain, les travaux effectués par une entreprise locale sont  estimés à 142 millions FCFA et s’étendent sur  une période  de 4 mois. Ils consistent à mettre sur pied, une voirie qui couvre un linéaire total de 480 ml et les amorces de 15 ml avec une largeur variante de 7 à 10 m. l’assainissement à réaliser ici est constitué de caniveaux et de cunettes en béton armé, avec  les bordures T2 et CS2 disposées de part et d’autre de la chaussée longée par un trottoir de 1,5 m en béton armé.

L’on y retrouvera aussi des avaloires pour Graner les eaux de ruissèlement dans le canal du PADY. Selon l’entreprise prestataire, la chaussée aura deux parties de revêtement soit une en pavés autobloquant  de 13 cm d’épaisseur avant la traversée des rails et l’autre en béton bitumineux de 4 cm d’épaisseur.

Ce projet de bitumage servira  non seulement,  de voie de contournement pour limiter les embouteillages  mais aussi, de raccordement à la poste centrale  et à d’autres voies de son entourage.  « Il s’agit  de résoudre le problème d’embouteillages  dont nous étions victimes jusqu’ici au niveau de Montesquieu », affirme le maire Augustin Bala qui souligne également, l’apport multisectoriel  de la route avenir « il faut avouer que cette zone était une zone d’insécurité, une zone de défécation pour sans-abris et  est restée jusque-là très insalubre. Cette route nous permet donc de résoudre plusieurs problèmes, la mobilité  urbaine, les embouteillages, l’insécurité et celui de l’insalubrité vécue jusqu’ici »  a-t-il laissé entendre.

Une action qui vient s’ajouter à une panoplie d’actions menées en faveur du bien-être des populations tout en participant concrètement à l’implémentation effective du processus de décentralisation engrangé depuis quelques années.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé