Société › Société

Cameroun: « Aurore plus » définitivement interdit d’activités

Le bi-hebdomaire est sanctionné par le Conseil national de la communication pour publication répétée des accusations infondées et propos offensants et insinuants à l’égard de l’ex DG de la Camair-co

Au Cameroun, le Conseil national de la communication (CNC) a rendu public mardi, 06 décembre 2016, les décisions prises les 24 et 25 novembre derniers, lors d’une assise comptant à la fois pour sa 16e assemblée ordinaire et sa 8e réunion extraordinaires. Lesdites décisions portent sur l’examen de 25 affaires opposant des personnalités à certains médias.

Des sanctions communiquées par le président du CNC, Peter Essoka, et lues sur la radio nationale mardi, la plus lourde a été portée à l’endroit du bi-hebdomadaire «Aurore plus» frappée d’une interdiction définitive d’activités.

Il était reproché audit journal la « publication répétée d’accusations non-fondées, offensantes et insinuantes à l’égard des personnes et une attitude constante de défiance vis-àvis des injonctions du CNC », dans une affaire l’opposant à l’ancien directeur de la Camair-co, Jean Paul Nana Sandjo.

Il en est de même pour le journal « Depeche du Cameroun » suspendu définitivement conformément à une décision prononcée le 24 février 2015.

Le CNC a par ailleurs suspendu provisoirement les médias « l’Indépendant infos » (deux mois), « Le Soir » (deux mois), le « Quotidien Emergence » (un mois), l’émission « Tour d’horizon » de Vision 4 (un mois), « La Nouvelle » (deux mois), « L’Epervier » (six mois), « Ades-infos Le Regard » (trois mois), « La Scène » (six mois), « Universel FM » (un mois).

Les motifs de ces décisions sont entre autres, la publication d’accusations non-fondées, offensantes et insinuantes, attitudes constantes de défiance vis-à vis des injonctions du CNC.

Le directeur de publication du journal Kalara, Christophe Bobiokono, et Ndzana Fouda Marie Irène de Crtv, ont pour leur part écopé d’un avertissement.

Peter Essoka, président du CNC
Droits réservés)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé