› Economie

Cameroun-autoroute Kribi-Lolabé : le péage coûte entre 600 et 5600 F

Dans une correspondance adressée le 20 juillet 2022 au DG de Kribi Highway Management, le ministre camerounais des Finances Louis Paul Motazé fixe les tarifs du péage sur cette infrastructure desservant le port en eau profonde de Kribi.

De 600 à 5 600 FCFA. C’est la somme que vont payer les automobilistes pour traverser le péage de l’autoroute qui a été inauguré le 29 juillet 2022.

Dans le détail, les conducteurs de motocyclettes à trois roues débourseront 600 FCFA, contre 1 200 FCFA pour les conducteurs de pick-up et des véhicules de tourisme de moins de 9 places. Les chauffeurs de camionnettes et bus de transport de moins de 20 places payeront 2 200 FCFA, contre 2 800 FCFA pour les conducteurs de camions moyens et bus de transport de plus de 20 places. Les chauffeurs des grands camions à quatre essieux ou plus, eux, devront débourser 5 600 FCFA.

Lors de l’inauguration, le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a indiqué que cet axe allait permettre de répondre aux besoins de transport du port en eau profonde de Kribi. Il « facilitera l’accès des véhicules et des personnes au port (…) depuis n’importe quelle partie du pays. C’est un bijou de développement qui stimulera le processus d’industrialisation au Cameroun », a-t-il souligné.

Son collègue des Finances, Louis Paul Motazé, a noté que cette autoroute, construite par le groupe China Harbour Engineering Company (CHEC), était le fruit d’une étroite coopération entre la Chine et le Cameroun.

La Chine a financé 85% du projet par le biais de la Banque d’import-export de Chine (Eximbank) et le gouvernement camerounais les 15% restants, a détaillé le ministre.

L’autoroute Kribi-Lolabé est longue de 38,5km et comporte deux fois trois voies. Elle compte un péage sur son axe principal et un autre sur une voie d’accès, a précisé Zhang Wenfeng, directeur général adjoint de la division Afrique centrale à CHEC.

« La mise en service de l’autoroute Kribi-Lolabé aujourd’hui est une étape clé pour briser les goulets d’étranglement du développement économique. Cette route améliorera considérablement l’environnement commercial au Cameroun, augmentera l’emploi et créera un corridor économique qui rayonnera dans tout le pays ».


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé