Dossiers › Focus

Cameroun : Benoît XVI en phase avec Yaoundé

Le souverain pontife qualifie le Cameroun d’un pays béni

Le Cameroun est en haut depuis hier, avec l’arrivée du pape Benoît XVI à Yaoundé,la capitale. Hier mardi à l’aéroport international de Nsimalen, c’était une ambiance festive qui a battu son plein. Le chef de l’état Paul Biya,son épouse Chantal,les autorités administratives et traditionnelles,le premier ministre et les membres de son gouvernement, ont tenu à réserver un accueil chaleureux à sa sainteté le Pape Benoît XVI qui foulait pour la première le sol camerounais.Je suis très heureux de me retrouver ici avec vous sur la terre d’Afrique pour la première fois depuis mon élection au siège de Pierre a dit le pape dans son discours de circonstance devant une foule nombreuse composée de fidèles de tout bord. Benoît XVI a reçu tous les honneurs dignes de son rang et de sa personnalité. Escorté plus qu’un chef d’état,son parcours de l’aéroport de Yaoundé Nsimalen à la nonciature a été vécu par la plupart des Yaoundéens comme un véritable rêve


journalducameroun.com)/n

C’est donc à juste titre que sa sainteté Benoît XVI a parlé du Cameroun comme étant un pays béni,un pays dans lequel les évêques,les prêtres, les religieux,les fidèles laïcs du continent, auront,au cour de ce séjour papal,à se reconsacrer à la mission de l’église,d’apporter l’espoir dans les c urs des peuples de l’Afrique même de tous les peuples à travers le monde. Le pape a également qualifié le Cameroun comme étant une terre d’espérance pour beaucoup d’hommes et de femmes de cette région centrale de l’Afrique. Le pays de Paul Biya accueille constamment des milliers de réfugiés des pays en crise, c’est aussi une terre de paix reconnaît Benoît XVI, une terre de la vie où le gouvernement parle clairement pour la défense des droits des enfants à naître. C’est d’ailleurs cet esprit de paix qui a guidé le président Paul Biya à opter pour une diplomatie concertée dans le règlement pacifique du conflit frontalier avec le voisin nigérian sur la péninsule de Bakassi.

Le Cameroun est un pays doté d’une population jeune, pleine de vitalité et décidée à construire un monde plus juste et paisible remarque le très saint père pour qui, même parmi les plus grandes souffrances,le message chrétien est toujours porteur d’espoir. Ensuite dira le pape,devant la souffrance ou la violence,la pauvreté ou la faim,la corruption ou l’abus de pouvoir,un chrétien ne doit pas rester silencieux.Le pape n’a pas manqué de fustiger le commerce des enfants,véritables esclaves dans une Afrique où le Sida continue encore de faire des ravages dans les familles. Il est donc primordial que le message salvifique de l’évangile soit proclamé haut et fort afin que la lumière du christ brille dans les ténèbres que vivent les peuples.

Ce mercredi matin 18 mars 2009,le pape a rendu une visite de courtoisie au chef de l’état Paul Biya,au palais de l’unité.Au tour de 11 heures,le pape a rencontré les évêques du Cameroun à l’église Christ Roi de Tsinga. Le programme prévoit en après midi, la célébration des vêpres à la basilique mineure Marie reine des Apôtres de Mvolyé en présence du chef de l’état Paul Biya. Juste après cette célébration, le pape retournera à la nonciature, en attendant la journée de demain jeudi 19 mars 2009 qui sera marquée par la messe pontificale au stade Ahmadou Ahidjo et la rencontre avec le monde de la souffrance au Centre National de Réhabilitation des Handicapés d’Etoug Ebé à Yaoundé.


journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut