Politique › Institutionnel

Cameroun-bilinguisme : Mafany Musonge reste à la tête de sa Commission

Peter Mafany Musonge pour un nouveau mandat de cinq ans
Peter Mafany Musonge, le président de la Commission.

A la faveur d’un décret du 13 mai 2022, le chef de l’Etat Paul Biya renouvelle le mandat des membres de la Commission pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme.

Après un premier mandat de cinq ans à la tête de la Commission, Paul Biya ajoute un second mandat à Peter Mafany Musonge. Le président de la Commission pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme garde son poste à la faveur du décret présidentiel N°2022/167 du 13 mai 2022, pour les cinq prochaines années. Mais il n’est pas seul.

Le décret suscité rendu public vendredi 13 mai 2022, renouvelle le mandat de son vice-président Oumarou Djika Saidou, et des 13 autres membres de la Commission. Il s’agit d’Ama Tutu Muna ; Angouing née Ndanga Françoise ; Mbappe née Ticky Ngonde ; Njoh Agnes ; père Jean-Marie Bodo ; Abouem Atchoyi David ; Amadou Mohamadou Babba ; Efoua Mbozo’o Samuel ; Halle Nicodemus Ndessi ; Itoe Mutanga Benjamin ; Afesi Mbafor Jean-Marc ; Ngambo Fondjo Pierre Vincent ; Ngwane George Esambe.

Tous nommés pour la première fois le 15 mars 2017 pour un mandat de cinq ans, leur pouvoir est arrivé à terme depuis le 14 mars 2022. Le décret du 13 mars vient donner aux membres de la Commission de poursuivre leur mission. Elle consiste en la promotion de l’usage du français et de l’anglais, les deux langues officielles du Cameroun, la promotion de la diversité culturelle du pays.

Durant les cinq dernières années, la Commission a tenu 10 sessions. Ses membres ont adopté son organigramme et son règlement intérieur. La mise en œuvre de leur mission a conduit les membres auprès des grands corps de l’Etat dont les deux chambres du Parlement, la Cour suprême, les services du Premier ministre.

Ces personnalités ont aussi effectué des descentes dans les régions du Pays. C’était notamment à Buea, à Bamenda, à Maroua, dans les entreprises et établissements publics et privés, à Yaoundé, à Douala. Les 38 départements ministériels du pays ont reçu les délégations de la Commission dans l’optique de s’enquérir du niveau d’application du bilinguisme, un travail que la structure est appelée à poursuivre tel que le reconnait Peter Mafany Musonge.

« Je suis très honoré de ce que le président de la République Paul Biya a fait ce soir à ma personne. Après cinq ans, il a décidé de renouveler sa confiance à moi et aux membres de la Commission.  Ce  que je vais demander aux membres de la Commission est qu’on doit tout faire pour mériter cette confiance du chef de l’Etat », lance le président de la Commission.

« La première chose qui me vient en tête c’est le combat contre les discours de la haine, la xénophobie et nous sommes en train de mettre en place une coalition qui va être présente sur le terrain pour décourager ceux qui propagent le discours de la haine et de la xénophobie. Nous devons prêcher le vivre ensemble dans notre pays », recommande Peter Mafany Musonge sur les antennes radio de la Crtv.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé