Politique › Institutionnel

Cameroun: Boko Haram enlève un commissaire de police à l’Extrême-Nord

Selon une source sécuritaire, un chef de police a été kidnappé lundi soir par un groupe armé soupçonné d’être affilié à la secte islamiste

Un chef de police du Cameroun en poste dans la région de l’Extrême-Nord a été kidnappé lundi soir par un groupe armé soupçonné d’être affilié à la secte islamiste nigériane Boko Haram, apprend-t-on de source sécuritaire camerounaise mardi matin, 05 janvier 2016.

Ismaïla Sago, commissaire de police en charge du commissariat de sécurité publique de Dabanga, localité camerounaise située à la frontière nigériane, est tombé dans une embuscade tendue par le groupe terroriste lundi aux environs de 17H (16H GMT), a confié cette source.

Le policier revenait de Kousseri, ville frontalière avec la capitale tchadienne N’Djamena, à bord de son véhicule de fonction, avec également à son bord deux civils dont l’identité n’a pas été révélée, selon la même source.

Cette information n’a pour l’instant pas été confirmée par les autorités de la police camerounaise et aucune revendication de cet enlèvement n’a été enregistrée jusqu’ici.


Droits réservés)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé