Politique › Sécurité

Cameroun : Boko Haram tue cinq militaires et un civil dans la localité de Zigue

Des combattants de Boko Haram (photos d'archives)
Dans la nuit du 26 juillet 2021, la secte islamiste a à nouveau endeuillé le pays à travers l’attaque du village Zigue, arrondissement de Waza, département du Logone et-Charl, région de I‘Extrême-Nord.

 

Cinq militaires tués et trois blessés; Un civil tué et un autre blessé., C’est le bilan que dresse l’armée camerounaise à l’issue de l’attaque du poste de Commandement du Sous-Secteur N°2 de la Force Multinationale Mixte (FMM) de la Commission du Bassin du Lac Tchad,  situé dans la localité de Zigue à l’Extrême-Nord.

Samedi 24 juillet 2021, Boko Haram avait également attaqué le poste avancé de l’opération militaire Emergence 4 situé dans la localité de Sagmé, arrondissement de Fotokol. Huit militaires y ont été tués et 13 blessés.

Dans le communiqué de presse publié ce jour  à l’issue de l’attaque meurtrière d’hier à Zigue, le ministère camerounais de la Défense, à travers son chargé de la communication  constate un accroissement d’incursions terroristes dans le territoire.  Ci-dessous l’intégralité de son communiqué.

 

COMMUNIQUE RADIO-PRESSE

Le Ministère de la Défense communique : dans la nuit du lundi 26 au mardi 27 juillet 2021, aux environs de 21h30min, une horde de terroristes lourdement armés de la secte Boko Haram et à bord de plusieurs véhicules tactiques légers, a attaqué le poste de Commandement du Sous-Secteur N°2 de a Force Multinationale Mixte (FMM) de la Commission du Bassin du Lac Tchad situé dans la localité de Zigue, arrondissement de Waza, département du Logone et-Charl, Région de I ‘Extrême-Nord.

Après de violents combats, les insurgés ont manifestement replié en direction des localités de Koutala, Gazalful et Goulmade, Etat du Borno, dans le Nord-Est du Nigeria.

Le bilan provisoire de cette sombre expédition est le suivant :

  • Forces de Défense. Camerounaises: 05 (cinq) militaires tués et 03 (trois) blessés évacués à l’Infirmerie militaire de Dabanga pour un suivi approprie
  • Populations civiles: 01 (un) civil tué et 01 (un) blessé
  • Boko Haram : plusieurs assaillants neutralisés et leurs corps emportés pendant le repli des terroristes conformément à leur habitude en pareilles circonstances.

Le Ministre Délégué à la Présidence chargé de la Défense transmet aux familles des militaires disparus, les profondes condoléances du Chef de l’Etat, Chef des Forces Armées, ainsi que ses vœux de prompt rétablissement aux blessés.

Les troupes restent en alerte maximale dans toute la Région de l’extrême-Nord et au-delà des frontières, afin de prévenir de nouveaux assauts éventuels de l’hydre terroriste Boko Haram qui semble avoir repris du poil de la bête suite à la restructuration interne de son idéologie et de sa conquête du terrain.

L’Armée camerounaise ne restera pas les bras croisés devant cette nouvelle donne. Elle réagira de manière appropriée pour y faire vigoureusement et efficacement face. –

Le Capitaine de Vaisseau

Atonfack Guemo Cyrille

 


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
Advertisement
error: Contenu protégé