Eco et Business › Entreprises

Cameroun : Bolloré place les terminaux à conteneurs de Douala et Kribi en concurrence

(c) Droits réservés

Evincé de la gestion du terminal à conteneur de Douala, Bolloré met le port autonome de Kribi en concurrence avec celui de la capitale économique

 Bolloré met désormais le Port autonome de Kribi en concurrence avec celui de Douala. Dans un communiqué publié en fin de semaine dernière, la structure appelle les usagers à recourir aux services « préférentiels » offerts par le terminal à conteneurs de Kribi.

Rappelant que la transition opérée à Douala depuis le 01er janvier est « susceptible d’affecter la fluidité des opérations », Bolloré fait valoir des procédures de dédouanement simplifiées et une large gamme de service.

Pendant ce temps au PAD, l’on fait le bilan des premières semaines de mise en œuvre de la régie du terminal à conteneurs. Dans une note intitulée « la RTC bien mieux », la direction de la régie inscrit en faux les prédictions de Bolloré au sujet de la viabilité de la régie.

Entre le 2 et le 12 janvier 2020 à 11h, 4806 conteneurs ont été déchargés et chargés sous la régie, fait savoir la cellule de communication de la RTC (Régie du terminal à conteneurs). « Durant la période équivalente du mois de janvier 2019, l’ancien concessionnaire [la DIT] avait déchargé et chargé un total de 4 293 conteneurs », indique-t-elle.

Dans le détail, le terminal à conteneurs traite 18,8 conteneurs par heure  depuis la fin du contrat de la Douala international terminal conduit par Bolloré-Maërsk. Contrairement aux précédentes réalisations qui se situaient à 17,3 conteneurs par heure.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé