› Politique

Cameroun : boycott de Grâce Decca à Paris, le MRC recadre le RDPC au sujet de la BAS

Le Mrc reprend le Rdpc en France
Salle de la terrasse du Thillay qui accueille le concert de Grace Decca

Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun rejette les propos du Rassemblement démocratiques du peuple camerounais établissant un lien entre ce parti et les activistes.

L’annonce de boycott de la prestation de Grâce Decca à Paris le 13 mai 2022, par la Brigade  anti sardinard (BAS), n’a de cesse de susciter les réactions. Les ramifications de ces dernières déportent le débat sur la scène politique. Une sortie de la section RDPC de France Nord portant dénonciation du Boycott du concert de l’artiste cite le Mrc parmi les auteurs de l’ordre de boycott.

 « Un groupuscule d’individus se réclamant d’une organisation partisane BAS/MRC a lancé des mots d’ordre de boycott et autres promesses de violences physiques afin d’empêcher la tenue de ce concert humanitaire », peut-on lire dans cette note signée de la présidente de section Christelle Ndongo.

A la lecture de cette dénonciation, la réplique ne s’est pas fait attendre. « Le Rdpc fait preuve, une fois de plus de mauvaise foi et d’un subtil amalgame lorsqu’il écrit » cet extrait. « Le Rdpc n’a de cesse d’insinuer, maladroitement il est vrai, une supposée connivence des  objectifs et des revendications entre les activistes et le Mrc », déclare Gervais Younkep, secrétaire de la circonscription du Mrc en France.

Le Mrc rejette une fois de plus de telles allégations du « parti Etat le Rdpc ». « Fidèle à ses idéaux de changement dans la paix, le Mrc condamne de telles insinuations et allégations. Appelle au bon sens de la responsabilité politique du Rdpc (…), à plus de retenue, au respect mutuel », écrit le secrétaire dans un communiqué en date du 10 mai dernier.

Ce même document rappelle que le parti du flambeau ardent ainsi que le gouvernement camerounais ont par le passé fait le rapprochement entre le Mrc et les activistes. C’était dans le cadre du saccage de certaines ambassades du Cameroun à l’étranger. Mais « les suites judiciaires qui en ont résulté ont  mis hors de cause le Mrc ». Cependant, ces actes de vandalisme coïncident avec la période où le Mrc menait une campagne de résistance et de contestation des résultats de la présidentielle du 07 octobre 2018.

Au-delà de tout, le concert de l’artiste camerounaise dans le cadre du Gala de Charité Stop Covid-19 est maintenu pour le 13 mai 2022. Encore moins de 24h et la diva sera sur le podium au palais de la terasse à l’avenue Louis de Brogli à Le Thillay, à 15 minutes de Paris. C’est en hommage aux membres du corps médical.


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé