Société › Société

Cameroun: la brigade de gendarmerie de Penda Mboko incendiée

le poste de gendarmerie de Penda Mboko après l'incendie du 01er juillet 2018. (c) réservés

Des individus armés ont attaqué puis incendié le poste de gendarmerie de Penda Mboko, à proximité de Tiko, dimanche.

La scène s’est déroulée dans les premières heures de la matinée, alors que seuls trois gendarmes se trouvaient dans le poste de gendarmerie de Penda Mboko, dans le Moungo (région du Littoral).

Des individus armés ont incendié le poste de gendarmerie de ladite localité après avoir pris le bâtiment d’assaut, surprenant les soldats qui s’y trouvaient. S’en est suivi des échanges de coups de feu au terme desquels, les assaillants ont eu l’avantage sur les gendarmes qui ont pris la fuite.

Ces évènements surviennent au lendemain d’une réunion sur la sécurité tenue par le gouverneur du Littoral. Il était question pour lui de s’assurer que des mesures seront renforcées pour éviter que des séparatistes des deux régions anglophones ne rentrent au Littoral.

Des incidents nouveaux se multiplient dans les régions de l’Ouest et du Littoral – voisines du Nord-Ouest et du Sud-Ouest – alors que la zone anglophone continuent de subir les affres de la guerre, avec comme enjeu: l’intégrité du territoire camerounais. La brigade de gendarmerie de Babadjou a été attaquée dans la nuit du 26 au 27 juin dernier. Des individus non identifiés ont tenté de s’infiltrer dans le poste. Le soldat de service avait lancé, ce qui a amené ces visiteurs d’un autre genre à ouvrir le feu. Ils ont toutefois été mis en fuite avec l’arrivée du renfort.

 

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
Zapping CAN 2019
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé