› Eco et Business

Cameroun-budget 2017: le Mintp en pole position dans la répartition

Avec une enveloppe de 461,904 milliards F sur un total de 4373,8 milliards F, le ministère des Travaux publics se consacrera en majorité à l’investissement infrastructurel

Le ministère des Travaux publics (Mintp), avec une enveloppe de 461,904 milliards FCFA (contre 403,931 milliards un an auparavant) sur un total de 4373,8 milliards FCFA, se place en première place dans la répartition du budget du Cameroun pour l’exercice 2017.

Ce département, qui consacrera 86,17% de ce montant à l’investissement infrastructurel, est suivi dans la ventilation par les Enseignements secondaires (318,6 milliards FCFA), la Défense (238 milliards FCFA), l’Education de base (222,122 milliards FCFA), la Santé publique 208,202 milliards FCFA), l’Eau et l’Energie (205,270 milliards FCFA), les Sports et l’Education physique (151,9 milliards FCFA), l’Habitat et le Développement urbain (138,4 milliards FCFA), l’Agriculture et le Développement rural (111,3 milliards FCFA).

Dans l’autre sens, les ministères les moins bien lotis sont la Communication (4,574 milliards FCFA) et les Arts et la Culture (3,813 milliards FCFA).

Le budget du Cameroun, en hausse de 3,3% par rapport à 2016, repose sur des hypothèses d’un taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) de 6%, d’un baril de pétrole à 40 dollars, bien que le prix moyen projeté soit de 50 dollars pour l’année à venir, mais aussi sur une parité prudente de 560 FCFA pour 1 dollar.

Pour l’année à venir, l’Etat du Cameroun envisage des recettes fiscales de l’ordre de 25,19,13 milliards FCFA, des revenus du secteur pétrolier à hauteur de 495,1 milliards FCFA, des prêts-projets pour 585 milliards FCFA, des émissions de titres publics pour 560 milliards FCFA, et des dons de l’ordre de 85,5 milliards FCFA.

Sur le plan des dépenses, le fonctionnement devrait consommer 2056,9 milliards FCFA (+75,8 milliards FCFA), l’investissement se porter à 1586,9 milliards FCFA (+61,1 milliards FCFA) et un service de la dette publique se situant à 727,5 milliards FCFA, contre 727,8 milliards FCFA l’exercice précédent.


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé